Page Title

Thématiques

Les études réalisées par le BFP sont essentiellement articulées autour de 11 thèmes principaux : Comptes et analyses environnementaux, Comptes et analyses sectoriels, Développement durable, Economie internationale, Energie, Etudes structurelles, Finances publiques, Marché du travail, Perspectives et analyses macroéconomiques, Protection sociale, démographie et prospective, Transport.

Productivité et croissance de long terme

Thème parent

Contact

  • http://productivity.plan.be

Croissance de la productivité et de l’emploi : le défi de la Belgique [17/10/2017]

Sur la période 1970-2015, le ralentissement de la croissance du PIB par personne en Belgique s’explique essentiellement par un affaiblissement de la croissance de la productivité du travail. Jusqu’au milieu des années quatre-vingt, la baisse des heures travaillées par personne a aussi contribué à ce ralentissement.

Growth and Productivity in Belgium [17/10/2017]

L’objectif de ce rapport est de donner une vision des principaux déterminants de la croissance économique et de l’évolution de la productivité en Belgique, en comparaison avec ses trois pays voisins et les Etats-Unis sur longue période, de 1970 à 2015. Il contient aussi une analyse détaillée de la période récente, 2000-2015, permettant de mettre en évidence l’impact de la crise économique et financière de 2008.

Evaluation qualitative de l'emploi : données 1999-2015 [01/06/2017]

Dans cette base de données, l’emploi intérieur, le volume de travail (nombre d’heures) et le coût salarial des travailleurs salariés par branche d’activité (A38 de la Nace rév. 2) sont ventilés selon le sexe, la classe d’âge et le niveau de formation. Les ventilations de l’emploi et du volume de travail sont disponibles pour l’emploi intérieur total ainsi que pour les salariés et les indépendants séparément. La base de données fournit des résultats annuels pour la période 1999-2015 et est compatible avec la dernière édition des comptes nationaux (octobre 2016).

Des investissements publics pour soutenir la croissance en Belgique [27/01/2017]

L’investissement des autorités publiques belges, et en particulier la part consacrée à l’infrastructure, est relativement faible à la fois historiquement et en comparaison avec les pays voisins. Une simulation à l’aide du modèle Quest III de la Commission européenne suggère qu’une augmentation permanente de l’investissement du gouvernement de 0,5% du PIB augmente le PIB, la consommation privée et l’investissement privé. L’impact de mécanismes alternatifs de financement est comparé.

Thème parent

Contact

  • http://productivity.plan.be

La croissance de long terme de l’économie est étroitement liée à la productivité des facteurs de production et à son évolution. Or, au cours des dernières années, la croissance de la productivité du travail s’est ralentie en Europe et en Belgique. Ce ralentissement explique en partie les divergences de performances économiques au sein de l’Union européenne et entre l’Europe et le reste du monde.

Méthodes et instruments

Mieux comprendre l’évolution de la productivité demande de disposer d’un outil statistique adapté à l’analyse sectorielle des tendances de fond de l’économie. C’est pourquoi le Bureau fédéral du Plan (BFP) a participé avec d’autres instituts européens au projet financé par le sixième programme cadre de l’Union européenne pour développer la base de données EUKLEMS (voir aussi http://www.euklems.net).

Cette base de données contient les variables permettant d’analyser l’évolution de la productivité au niveau des branches d’activité selon différentes méthodologies de construction de la productivité.

Le BFP continue à mettre périodiquement à jour le volet belge de cette base de données internationale.

Les déterminants de la productivité

Prévoir l’évolution de la productivité demande de comprendre les facteurs qui l’influencent. Le BFP s’attache plus particulièrement à mieux cerner le rôle de trois de ces déterminants :

  • la technologie et l’accumulation du capital
  • l’innovation et le progrès technique
  • l’entreprenariat et le fonctionnement des marchés

Technologie et accumulation du capital

Le capital disponible, sa quantité et sa qualité, sont des déterminants importants de la productivité du travail dont l’évolution conditionne la croissance de long terme. En investissant, les entreprises permettent à leurs travailleurs à la fois de disposer de plus d’équipements mais aussi d’équipements de meilleure qualité, incorporant les dernières avancées technologiques.

Le BFP étudie l’impact des investissements sur la productivité des entreprises belges. Une attention toute particulière est portée aux investissements réalisés dans le domaine des technologies de l’information et de la communication.

Innovation et progrès technique

L’évolution de la productivité est étroitement liée à l’innovation et au progrès technique. Au progrès technique incorporé dans le capital de l’entreprise grâce à l’investissement, s’ajoute le progrès technique généré par l’entreprise elle-même via ses innovations de produits, de procédés, d’organisation ou de marketing. Cette source de progrès technique est importante car elle ne serait pas soumise à la loi des rendements décroissants et pourrait donc être à l’origine d’une augmentation soutenue à long terme du niveau de vie de la population.

Le BFP analyse les déterminants de l’innovation et évalue les systèmes d’innovation belge en comparaison avec nos voisins européens.

Le BFP a aidé, dans le cadre d'une convention, la Région wallonne, à construire une base de données permettant la comparaison internationale d'indicateurs de développement du système d'innovation wallon. Il développe, selon une approche comparable et en collaboration avec le SPP Politique scientifique, une base de données des principaux indicateurs de l’innovation pour la Belgique. Cette base peut être consultée à l’adresse électronique suivante : www.innovationdata.be

Entreprenariat et fonctionnement des marchés

La croissance de la productivité est en partie liée à la capacité d’un pays à générer des activités productives, c’est-à-dire à créer et à développer des entreprises. Dans ce domaine, la structure de marché et le degré de concurrence jouent un rôle important.

Le BFP analyse des indicateurs permettant de mesurer des concepts abstraits comme la structure de marché et la concurrence pour juger d’une éventuelle entrave à la concurrence. De plus, le BFP analyse dans quelle mesure le fonctionnement du marché débouche sur des prix inutilement élevés et/ou sur des hausses de prix. Lorsque le marché dysfonctionne, une régulation ou dérégulation est recommandée.

Thème parent

Contact

  • http://productivity.plan.be
Please do not visit, its a trap for bots