Page Title

Thématiques

Les études réalisées par le BFP sont essentiellement articulées autour de 11 thèmes principaux : Comptes et analyses environnementaux, Comptes et analyses sectoriels, Développement durable, Economie internationale, Energie, Etudes structurelles, Finances publiques, Marché du travail, Perspectives et analyses macroéconomiques, Protection sociale, démographie et prospective, Transport.

Comptes économiques de l’environnement

Contact

  • http://eea.plan.be

La Belgique: un importateur net d’émissions de gaz à effet de serre [29/09/2017]

Les émissions de gaz à effet de serre engendrées par la production des biens et services consommés par des résidents belges dépassent largement les émissions liées à la production belge, et, contrairement à ces dernières, elles sont à la hausse.

Belgium’s Carbon Footprint - Calculations based on a national accounts consistent global multi-regional input-output table [29/09/2017]

Ce working paper présente des estimations de l’empreinte carbone de la Belgique basées sur des tableaux entrées-sorties multi-pays mondiaux rendus cohérents avec les comptes nationaux détaillés de la Belgique. D’après nos calculs, l’empreinte carbone de la Belgique dépasse nettement ses émissions liées à la production, ce qui signifie que la Belgique est un importateur net d’émissions de GES. De plus, nos résultats montrent que la cohérence avec les comptes nationaux détaillés revêt une grande importance pour le calcul de l’empreinte carbone sur la base de tableaux multi-pays, surtout pour une petite économie ouverte comme la Belgique.

Comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie 2010-2014 [20/12/2016]

Conformément au règlement européen n° 691/2011, les Etats membres de l’Union européenne sont tenus d’établir en 2013 trois comptes économiques de l’environnement. Il s’agit des comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique, des comptes des émissions atmosphériques et des comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie.

L’Institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes EW-MFA pour la période 2010-2014.

 

Contact

  • http://eea.plan.be

Il y a deux types de comptes économiques de l’environnement. Les comptes économiques monétaires de l'environnement sont compilés en réorganisant les données des Comptes nationaux (CN) afin d'identifier les transactions environnementales qui ne peuvent être facilement isolées dans les comptes nationaux (en raison de la structure des comptes ou du type de classification utilisé), tandis que les comptes économiques physiques de l'environnement contiennent des données environnementales qui ne figurent pas dans les CN, mais qui peuvent facilement y être liées vu qu’elles utilisent la même structure et les mêmes définitions et classifications.

Dans les comptes économiques de l’environnement, les données environnementales, comme les taxes environnementales ou les émissions de polluants, sont ventilées entre les différents acteurs économiques identifiés dans les CN, c’est-à-dire les ménages et les différentes branches d’activité.

Le cadre juridique relatif aux comptes économiques de l’environnement a été développé dans le contexte de la stratégie européenne pour la comptabilité environnementale (SECE). La dernière version de cette stratégie est la SECE 2014-2018.

En juillet 2011, l’Union européenne (UE) a adopté le Règlement (UE) n° 691/2011 relatif aux comptes économiques européens de l’environnement, qui prévoit qu’à partir de 2013, les États membres de l’UE doivent communiquer chaque année trois comptes économiques de l’environnement à Eurostat :

  • les comptes des émissions atmosphériques (AEA),
  • les comptes des taxes environnementales par activité économique (ETEA),
  • les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (EW-MFA).  

Le Bureau fédéral du Plan (BFP) compile ces comptes pour l'Institut des comptes nationaux (ICN) et se prépare aux obligations de déclaration futures à Eurostat telles que visées dans le Règlement (UE) n° 538/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 modifiant le Règlement (UE) n° 691/2011. En vertu de ce Règlement, les États membres de l'UE doivent, à partir de 2017, communiquer chaque année trois nouveaux modules venant s’ajouter aux trois modules susmentionnés. Ces 3 nouveaux modules sont :

  • les comptes des dépenses de protection de l'environnement (EPEA),
  • les comptes des flux physiques d'énergie (PEFA),
  • les comptes du secteur des biens et services environnementaux (EGSS).

Les études exploratoires concernant les comptes économiques de l'environnement ont été dans une large mesure financées par Eurostat. La liste de ces études réalisées par les pays du Système statistique européen (SSE) peut être consultée sur le site web d'Eurostat dans la section consacrée aux comptes économiques de l'environnement.

 

Contact

  • http://eea.plan.be
Please do not visit, its a trap for bots