Page Title

Thématiques

Les études réalisées par le BFP sont essentiellement articulées autour de 11 thèmes principaux : Comptes et analyses environnementaux, Comptes et analyses sectoriels, Développement durable, Economie internationale, Energie, Etudes structurelles, Finances publiques, Marché du travail, Perspectives et analyses macroéconomiques, Protection sociale, démographie et prospective, Transport.

Perspectives énergétiques

Thème parent

Contact

  • http://energy.plan.be

Le paysage énergétique belge à l’horizon 2050 : Perspectives à politique inchangée [27/10/2017]

Ces perspectives énergétiques décrivent l’évolution à politique inchangée de notre système énergétique national jusqu'en 2050. L'analyse de ces perspectives permet d’évaluer, au niveau belge, la nécessité ou non d'adopter et l’ampleur des politiques et mesures supplémentaires compte tenu du cadre européen 2030 pour le Climat et l'Énergie et de la transition vers une société bas carbone en 2050.

Des perspectives pour l’économie belge de croissance modérée, de créations d’emploi soutenues et de déficits publics persistants [20/06/2017]

Les Perspectives économiques publiées par le Bureau fédéral du Plan permettent de baliser un avenir « à politique inchangée » de l’économie belge pour les cinq prochaines années. Les Perspectives 2017-2022 s’inscrivent dans un contexte de reprise économique modeste en zone euro et se caractérisent par des mesures de politique économique au niveau belge favorisant l’intensité en emploi de la croissance.

Perspectives économiques 2017-2022 [20/06/2017]

Les Perspectives économiques publiées par le Bureau fédéral du Plan permettent de baliser un avenir « à politique inchangée » de l’économie belge pour les cinq prochaines années. Les Perspectives 2017-2022 s’inscrivent dans un contexte de reprise économique modeste en zone euro et se caractérisent par des mesures de politique économique au niveau belge favorisant l’intensité en emploi de la croissance.

Thème parent

Contact

  • http://energy.plan.be

Les perspectives énergétiques pour la Belgique constituent un outil d’aide à la décision. Elles prennent la forme de projections détaillées et cohérentes du système énergétique belge. Elaborées périodiquement, elles donnent une évaluation chiffrée des marges de fluctuation de l’avenir énergétique du pays. Ces marges varient en fonction des hypothèses formulées pour des paramètres essentiels comme la croissance économique, les prix de l’énergie, l’évolution des technologies, sans oublier les choix politiques.

Les perspectives énergétiques du BFP portent sur le long terme (20 à 30 ans) et sur le moyen terme (5 à 10 ans). Les projections à long terme concernent tant l’offre que la demande d’énergie tandis que celles à moyen terme se focalisent sur la demande énergétique.

Perspectives énergétiques à long terme

Les perspectives énergétiques à long terme (20 à 30 ans) élaborées par le BFP sont actuellement basées sur des analyses quantitatives réalisées à l’aide du modèle énergétique PRIMES.

Ces analyses combinent :

  • un scénario de référence décrivant l’évolution du système énergétique belge sans nouveaux changements structurels, ni de politique ;
  • une série de scénarios alternatifs évalués en comparaison avec le scénario de référence.

Les scénarios alternatifs sont centrés sur les défis énergétiques et environnementaux à long terme. Ils permettent d’analyser les effets de politiques et mesures spécifiques sur le système énergétique, les émissions de CO2 et les coûts énergétiques supportés par les différents agents économiques. Des analyses de sensibilité visant à évaluer les incertitudes associées à certaines hypothèses complètent l’étude.

Les perspectives énergétiques à long terme pour la Belgique sont publiées tous les trois ans. La première publication date de 2001. Cette périodicité cadre avec la mission du BFP en relation avec la mise en œuvre des lois gaz et électricité. Les perspectives énergétiques servent également de point de départ à des analyses connexes où l’accent est mis sur une question spécifique, comme par exemple la maîtrise de la demande d’électricité, la régionalisation des projections, etc.

Les perspectives énergétiques à long terme du BFP sont aussi valorisées en dehors de l’institution elle-même. Les études qui en découlent, prolongent les analyses du BFP et peuvent contribuer aux débats de société. Elles relèvent de la responsabilité des auteurs. C’est le cas par exemple de l’étude du groupe GEMIX, commanditée par l’AR du 28 novembre 2008 et publiée le 30 septembre 2009 (voir fichier pdf), à laquelle des experts du BFP ont participé. En 2010, le Ministre P. Magnette, Ministre de l’Energie d’alors, a demandé une mise à jour de cette étude. Celle-ci a été finalisée en juillet 2012 (voir fichier pdf).

Le modèle PRIMES

Le modèle PRIMES (voir fichier pdf) n’est pas disponible au BFP lui-même et le travail de mise en œuvre est délégué à l’Université technique d’Athènes (NTUA), qui est le principal concepteur du modèle. En revanche, une partie de la collecte de données, l’analyse des résultats et la rédaction des rapports sont réalisés par le BFP. Les scénarios alternatifs sont établis : soit à l’initiative du BFP ; soit à l’initiative du gouvernement ou de l’administration fédérale et en collaboration avec le BFP.

Projections à moyen terme de la demande d’énergie

Parallèlement aux perspectives énergétiques à long terme, le BFP étudie également l’évolution à moyen terme de la demande d’énergie dans le cadre de la publication annuelle du BFP sur les perspectives économiques pour les cinq années à venir (voir thème “Prévisions, projections et analyses > Perspectives à moyen terme”). Cette analyse est effectuée avec le modèle macrosectoriel HERMES. S’appuyant sur ces perspectives économiques, le BFP réalise également des projections d’émissions de gaz à effet de serre à moyen terme (5 à 10 ans).

Thème parent

Contact

  • http://energy.plan.be
Please do not visit, its a trap for bots