Jean-Marc Paul

Jean-Marc Paul est  mathématicien. Très tôt gagné par le virus de l’informatique, il s’est spécialisé dans ce domaine.  Il est le concepteur des outils économétriques utilisés pour la construction et l'exploitation des modèles économétriques du BFP comme Hermes, Modtrim ou Maltese. Ces outils sont programmés essentiellement en APL et C/C++ et fonctionnent sous Windows et Linux.

Jean-Marc est également membre de l'équipe Démographie du BFP, au sein de laquelle il est plus particulièrement chargé de l'élaboration des méthodes de projection des quotients de mortalité et des aspects programmation du modèle démographique. Il est également responsable de la construction des tables de conversion de l'usufruit en capital et membre de la Commission Usufruit de la Fédération royale du notariat belge.

Jean-Marc a également une expérience étendue en développement de sites Web. Il est coordinateur de la Cellule informatique du BFP depuis 1990.

Il est depuis 2004 membre du Collège d'experts chargés du contrôle des systèmes de votes et de dépouillement automatisés utilisés pour les élections communales, régionales, fédérales et européennes.

 

Coordonnées

  •  
  •   02/507.74.48

Equipes

  • Cellule informatique
  • Perspectives démographiques 2016-2060 - Population et ménages

    Ces perspectives démographiques présentent l’évolution de la population et des ménages en Belgique de 2016 à 2060. Dans un premier temps, ce document présente le scénario retenu pour réaliser ces perspectives. Dans un second temps, les principaux résultats sont présentés pour la Belgique, les régions et les arrondissements.

    EFPOP1660 [Contributeur - 07/03/2017]
  • Perspectives démographiques 2014-2060 - Population, ménages et quotients de mortalité prospectifs

    Le Bureau fédéral du Plan et la Direction générale Statistique et Information économique ont mis à jour leurs perspectives démographiques à l’horizon 2060. La population du Royaume passe de 11,2 millions en 2014 à 11,9 millions en 2030 (soit + 7%) et 13,1 millions en 2060 (soit +17%).  Le nombre de ménages privés au niveau du Royaume passe de 4,8 millions en 2014 à 5,3 millions en 2030 (soit +10%) et à 5,9 millions en 2060 (soit +23%).

    Ces résultats se basent sur un ensemble d’hypothèses relatives aux évolutions futures de la natalité, la mortalité et la migration internationale et interne ainsi que, pour les ménages, l’évolution des différentes formes de vie commune.

    Un chapitre de la publication est également consacré aux quotients de mortalité prospectifs, permettant de projeter les espérances de vie « du moment » (approche transversale) et les espérances de vie « générationnelle » (approche longitudinale).

    EFPOP1460 [Contributeur - 17/03/2015]
  • Perspectives démographiques 2013-2060 - Population, ménages et quotients de mortalité prospectifs

    Le Bureau fédéral du Plan et la Direction générale Statistique et Information économique ont mis à jour leurs perspectives démographiques à l’horizon 2060. La population du Royaume passe de 11,1 millions en 2013 à 11,9 millions en 2030 (soit + 7%) et 12,5 millions en 2060 (soit +13%).  Le nombre de ménages privés au niveau du Royaume passe de 4,8 millions en 2013 à 5,3 millions en 2030 (soit +11%) et à 5,8 millions en 2060 (soit +21%).

    Ces résultats se basent sur un ensemble d’hypothèses relatives à l’évolution future de la natalité, la mortalité et la migration internationale et interne ainsi que, pour les ménages, l’évolution des différentes formes de vie commune.

    Un chapitre de la publication est également consacré aux quotients de mortalité prospectifs, permettant de projeter les espérances de vie « du moment » (approche transversale) et les espérances de vie « générationnelle » (approche longitudinale).

    EFPOP1360 [18/03/2014]
  • Perspectives de population 2012-2060

    Le Bureau fédéral du Plan réalise régulièrement des perspectives de population à long terme en étroite collaboration avec la Direction générale Statistique et Information économique (DGSIE). Ces nouvelles perspectives de population ont été élaborées sur base des observations du Registre national disponibles jusque fin 2011.

    EFPOP2013 [24/05/2013]
  • Perspectives de population 2010-2060

    Le Bureau fédéral du Plan réalise régulièrement, en étroite collaboration avec la DG Statistique et Information économique, des perspectives de population à long terme. Sur la base des statistiques démographiques du Registre national consolidées par la DGSIE portant sur les années 2007, 2008 et 2009 et aboutissant à la population observée au 1er janvier 2010, le BFP a élaboré de nouvelles perspectives de population. Ces perspectives remplacent les perspectives de population 2007-2010 qui figuraient jusque là sur les deux sites de la DGSIE et du BFP. Finalisées en avril 2011, elles ont servi aux différents travaux de projection économique du BFP depuis lors. Elles ont donc été intégrées dans les travaux préparatoires à la formation du gouvernement.

    L’allongement continu de l’espérance de vie mais surtout la reprise de la fécondité des femmes belges, particulièrement dans la Région de Bruxelles - capitale et en Région flamande, et des immigrations internationales encore en augmentation ces dernières années, favorisent davantage qu’auparavant la hausse future de la population. Les populations de la Belgique et de la Région de Bruxelles - capitale (au 1er janvier 2010 de  respectivement 10.839.855 et 1.089.538 personnes) seraient respectivement de 13.515.000 et 1.475.200 personnes en 2060. La population serait aussi plus jeune que prévu antérieurement. Cependant, le coefficient de dépendance des âgés du pays est toujours appelé à fortement augmenter, de 26 âgés pour 100 personnes d’âge actif en 2010 à 42 en 2060 (45 précédemment).

    EFPOP2011 [Contributeur - 19/12/2011]
  • Quotients de mortalité prospectifs par sexe et unisexes / Prospectieve sterftequotiënten per geslacht en uniseks

    La première partie de cette étude propose une révision de la méthode générale de construction des quotients de mortalité prospectifs pour les grands âges présentée dans le WP n°20 de 2004. Une attention particulière a été apportée à la sensibilité des résultats aux paramètres les plus importants. Une projection par sexe incorporant les nouvelles observations pour les années 2002 à 2007 est ensuite présentée.

    La seconde partie développe une méthode de calcul des quotients de mortalité prospectifs unisexes basée sur une répartition théorique de la population. Les résultats de la projection unisexe résultant de cette nouvelle méthode sont présentés et comparés à ceux obtenus pas la méthode classique.

    Working Paper 18-09 [24/12/2009]
  • Quotients de mortalité prospectifs

    Cette étude propose une approche originale pour la projection des quotients de mortalité. La démarche recourt à deux méthodes différentes : la première, pour les âges pour lesquels les données observées fournissent une tendance claire, exploite des méthodes d’estimation et de lissage classiques des quotients âge par âge. La seconde, pour les âges supérieurs, pour lesquels les données ont un caractère plus erratique, repose sur une formulation mathématique qui prolonge de manière harmonieuse les résultats obtenus par la première méthode.

    Working Paper 20-04 [30/11/2004]
  • Le commerce extérieur de l'UEBL en 1987 et évolution 1970-1987.

    Planning Paper 27 [01/06/1988]
Please do not visit, its a trap for bots