Page Title

Actualités

Tout ce qui fait ou fera l’actualité du BFP est présenté dans cette rubrique : qu’il s’agisse de ses dernières études, des communiqués de presse en relation avec celles-ci, d’articles ou encore l’annonce de ses prochaines publications, workshops, colloques.

Délocalisations au sens large : conséquences pour l’emploi et la productivité sectorielle en Belgique (21/11/2017)

La réorganisation des processus de production au cours des dernières décennies a donné lieu à une division internationale du travail plus poussée et à des délocalisations d’activités manufacturières et de services aux entreprises. Si du point de vue des entreprises, l’objectif est de générer des gains de productivité, les délocalisations suscitent, par contre, des craintes dans les pays industrialisés comme la Belgique, en particulier pour l’emploi. Cet article présente une analyse des délocalisations et de leurs effets pour la Belgique. Il s’agit d’un article publié dans la revue « Reflets & perspectives de la vie économique » et c’ est un résumé des derniers working papers du BfP au sujet des délocalisations (« offshoring ») qui ont été publiés en Anglais.

Au cours des dernières décennies, l’organisation des processus de production a été modifiée de façon fondamentale. Ils sont devenus de plus en plus fragmentés, c’est-à-dire divisés en un nombre croissant d’activités séparées considérées comme des stades de production distincts. Ceux-ci peuvent alors faire l’objet d’un choix de localisation et être implantés dans des pays différents. Cette réorganisation spatiale de la production procède donc, du moins partiellement, par des délocalisations et donne lieu à d’importants flux de commerce international, principalement de biens intermédiaires mais aussi de services aux entreprises. Dans une perspective plus large, des chaînes de valeur internationales ou même mondiales sont créées en contraste avec l’idée traditionnelle d’un processus de production intégré localisé dans un pays unique.

Les entreprises procèdent à de telles réorganisations spatiales de la production dans l’objectif d’augmenter la productivité, mais les délocalisations et les flux d’importations qui y sont associés suscitent des craintes pour l’emploi dans les pays industrialisés. En tant que petite économie très ouverte, la Belgique est particulièrement exposée à ce phénomène. L’objectif de cet article est de proposer une mesure des délocalisations au sens large et d’en déterminer l’impact sur l’emploi et la productivité en Belgique. Cette mesure basée sur les importations de biens et services intermédiaires (« offshoring ») est présentée et chiffrée pour la Belgique (section 2) et ensuite utilisée pour estimer l’impact sur la productivité sectorielle (section 3.1), l’emploi total sectoriel (section 3.2) et l’emploi par niveau de qualification (section 3.3). La section 4 contient des conclusions de politique économique.

  Documents associés

None

  Thématiques

  JEL

None

  Mots clés

None

Please do not visit, its a trap for bots