Communiqués de presse & articles (319)

2016

  • Les charges administratives en Belgique en 2014 ( 08/03/2016 )

    Les charges administratives en Belgique en 2014

    À la demande du gouvernement et en collaboration avec l’Agence pour la simplification administrative (ASA), le Bureau fédéral du Plan a estimé le coût des charges administratives pesant sur les entreprises et les indépendants belges pour l’année 2014. Il s’agit de la huitième enquête bisannuelle réalisée selon la même procédure depuis 2000. Les domaines réglementaires couverts par l’enquête sont la fiscalité, l’emploi et l’environnement. En plus de la dimension quantitative, l’enquête contient aussi un important volet qualitatif permettant de rendre compte de l’opinion des entreprises et des indépendants sur la problématique des charges administratives.


  • Première publication de 64 indicateurs complémentaires au PIB ( 16/02/2016 )

    L’Institut des comptes nationaux et le Bureau fédéral du Plan publient aujourd’hui pour la première fois un ensemble d’indicateurs complémentaires au PIB, afin de mesurer de façon plus complète le bien-être des personnes et le développement de la société en Belgique.

    • Un ensemble de 64 indicateurs sociaux, environnementaux et économiques, complémentaires au PIB, est présenté.
    • Cet ensemble d’indicateurs sera complété et mis à jour chaque année.
    • Ces indicateurs présentent des évolutions globalement plus préoccupantes pour les indicateurs sociaux que pour les indicateurs environnementaux.

  • En 2016, la croissance de l’économie belge devrait s’établir à 1,2 % ( 11/02/2016 )

    Conformément à la loi du 21 décembre 1994, l’Institut des comptes nationaux a communiqué les chiffres du budget économique au ministre de l’Économie. Ces prévisions macroéconomiques servent de base au contrôle budgétaire pour l'année 2016 et tiennent compte des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la confection du budget fédéral et du « tax shift », ainsi que des décisions des autres niveaux de pouvoir.


2015

  • Les tableaux des ressources et emplois 2010 & Les tableaux entrées-sorties 2010 ( 22/12/2015 )

    L’Institut des comptes nationaux (ICN) publie aujourd’hui, mardi 22 décembre 2015, les chiffres des tableaux des ressources et emplois (TRE) et des tableaux entrées‑sorties (TES) pour l’année 2010. Outre les améliorations d’ordre qualitatif apportées aux comptes nationaux détaillés, les TRE 2010 publiés ce jour tiennent compte de l’harmonisation des codes d’activité économique au sein de l’ICN. Les TES 2010, qui reposent sur les TRE 2010, sont publiés pour la première fois conformément à la méthodologie du SEC 2010.


  • On the road again . . . again . . . ( 08/12/2015 )

    L’évolution de la situation des transports en Belgique est suivie avec attention en raison tant de la contribution positive des transports au développement économique et social du pays que de leurs impacts négatifs (embouteillages, accidents, pollution,...). Dans le cadre d’un accord de collaboration avec le SPF Mobilité et Transports, le Bureau fédéral du Plan publie tous les trois ans des perspectives de la demande de transport à long terme en Belgique. Cette troisième édition met en évidence une croissance de la demande de transport de personnes et de marchandises à l’horizon 2030 – à politique inchangée – et présente son impact sur la congestion et les émissions de polluants si celle-ci se réalisait. Le Bureau fédéral du Plan a également analysé, parallèlement à cette publication, les effets à long terme de la réforme des accises frappant les carburants sur l’environnement, le trafic routier et les finances publiques.


  • Perspectives économiques régionales 2015-2020 ( 10/07/2015 )

    Le Bureau fédéral du Plan (BFP), l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (IBSA), le Studiedienst van de Vlaamse Regering (SVR) et l'Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS) présentent, ce 10 juillet 2015, les principaux résultats des nouvelles perspectives économiques régionales 2015-2020.


  • Les lignes de force du rapport annuel 2015 du Comité d’étude sur le vieillissement ( 09/07/2015 )

    Le rapport annuel 2015 du Comité d’étude sur le vieillissement (CEV) présente les conséquences budgétaires et sociales du vieillissement. Ces nouvelles projections tiennent compte des perspectives démographiques 2014-2060 et des principales mesures prises par l’actuel gouvernement en matière de dépenses sociales. Dans ce cadre, l’effet de la réforme des pensions et du chômage avec complément d’entreprise a été estimé.


  • Bilan 2015 des indicateurs de développement durable ( 01/07/2015 )

    Le Bureau fédéral du Plan publie aujourd’hui l’actualisation des indicateurs phares de sa liste d’indicateurs de développement durable (www.indicators.be). Ce bilan 2015 montre qu’en Belgique, si certains progrès ont été réalisés vers un développement durable, ils ne sont pas suffisants pour atteindre les objectifs fixés à long terme.

    • Les évolutions préoccupantes sont plus fréquentes pour les indicateurs sociaux que pour les indicateurs liés à l’environnement, aux modes de consommation et de production et à la gouvernance.
    • Les objectifs à long terme sont rarement quantifiés; quand ils le sont, les cibles existant pour 2020 ou 2030 ne sont pas sur une trajectoire permettant d’atteindre ces objectifs de long terme.
    • Ce bilan 2015 montre peu de changements significatifs par rapport à la situation de 2011.

  • Évaluation de l’aide publique à la recherche et au développement dans les entreprises en Belgique ( 29/06/2015 )

    Après une première analyse menée en 2012, le Bureau fédéral du Plan évalue à nouveau les avantages fiscaux fédéraux et les subventions régionales octroyés aux entreprises en vue de soutenir leurs investissements en recherche et développement (R&D). Il s’agit d’estimer la mesure dans laquelle l'aide publique a contribué à l'augmentation récente de l'intensité en R&D en Belgique.


  • Deux scénarios pour rendre nos consommations et nos productions soutenables ( 02/04/2015 )

    Le Rapport fédéral sur le développement durable 2015 explore deux scénarios de transition vers une Belgique en développement durable en 2050. Même si quelques progrès ont été réalisés depuis 1992, les évolutions actuelles permettent rarement d’atteindre les objectifs fixés par les pouvoirs publics. Ces deux scénarios montrent l’impulsion que les consommateurs et les producteurs peuvent donner, avec les pouvoirs publics, pour atteindre les objectifs d’un développement durable en 2050.


  • Decomposition of the hourly wage cost rise in Belgium 2000-2010 ( 01/04/2015 )

    This paper presents a shift-share decomposition applied to industry-level data to identify contributions to the rise in the hourly wage cost in Belgium between 2000 and 2010. According to the results, individual wage increases account for the largest part of the economy- wide hourly wage cost increase (87%). The contribution of changes in the gender, age and skill structure of industry-level employment amounts to 16%, while changes in the industry composition of hours worked even have a negative effect on the hourly wage cost (-3%).


  • Selon les nouvelles perspectives démographiques, la Belgique compterait 13,1 millions d’habitants et 5,9 millions de ménages en 2060. Soit une hausse de 1,9 million d’habitants et 1,1 million de ménages par rapport à 2014 ( 17/03/2015 )

    Le Bureau fédéral du Plan et la Direction générale Statistique ont mis à jour leurs perspectives démographiques. Par rapport à l’exercice précédent, la croissance attendue de la population a été revue à la baisse à court terme et à la hausse à long terme. Cette révision s’explique en particulier par un enrichissement des hypothèses relatives à l’évolution future des flux migratoires internationaux. Les hypothèses relatives à la fécondité, la mortalité et la migration interne ont  uniquement  été mises à jour sur la base des observations les plus récentes. Sur la base de ces hypothèses, la population du Royaume passe de 11,2 millions en 2014 à 11,4 millions en 2020 (soit +2,5%) et 13,1 millions en 2060 (soit +17%). Suite à une progression relativement plus importante du nombre de ménages de plus petite taille (en particulier les ménages d’une personne et, dans une moindre mesure, les familles monoparentales), le nombre de ménages en Belgique connaît une croissance à long terme plus rapide que celle de la population.


  • La croissance de l'économie belge devrait s’établir à 1% en 2015 ( 12/02/2015 )

    Conformément à la loi du 21 décembre 1994, l’Institut des Comptes Nationaux a communiqué les chiffres du budget économique au ministre de l’Économie. Ces perspectives macroéconomiques servent de base au contrôle budgétaire pour l'année 2015. Les perspectives de croissance de l'économie belge pour 2015 sont revues à la baisse (elles étaient de 1,5% en septembre), ce qui est conforme aux adaptations des perspectives pour les principaux partenaires commerciaux. De plus, l’évolution des dépenses publiques est freinée par un certain nombre de mesures prises par le nouveau gouvernement fédéral ainsi que par les mesures adoptées dans les budgets régionaux. En effet, ces dernières n'étaient pas disponibles à un niveau de détail suffisant lors de la confection des prévisions de septembre.


  • Short Term Update 04-14 : Special Topic - Domestic demand patterns in Belgium since the mid-nineties: more French than German? ( 07/01/2015 )

    In a previous Special Topic (see STU 4-11), we examined the performance of Belgian GDP relative to its three main trading partners since the onset of the financial crisis. This time we put recent domestic demand patterns into perspective by comparing, over a longer period, the evolution of private consumption and business investment in Belgium to those in France and Germany. In addition to the purely descriptive analysis, we also try to identify, through the estimation of co-integrating equations, the underlying factors behind the developments of both demand components under scrutiny. We investigate in particular two sub-periods: the decade preceding the financial crisis (1998-2007) and the following five years (2008-2012).


  • Public support for R&D and the educational mix of R&D employees ( 07/01/2015 )

    This Working Paper assesses the impact of public support for R&D activities on the educational mix of R&D employees in private companies in Belgium. Estimations show that some tax incentives significantly raise the share of researchers holding a PhD. There are indications that holders of PhDs substitute for R&D employees with a lower education degree. It is also shown that controlling for changes in the educational mix of R&D personnel lowers estimates of the impact of public support on the average wages of researchers.


  • A methodology for household projections: the HPROM model (Household PROjection Model) ( 07/01/2015 )

    This Working Paper presents the methodology the Federal Planning Bureau has currently developed to draw up long-term Belgian household projections. This methodology allows detailed projections of the number of households (at the district level) by household type according to living arrangements and not legal situation. Thus, the projections include the different forms of living arrangements, such as cohabitation, single-parent families, single households ("one person"), etc. They also guarantee coherence with the national population projections, which have been published by the Federal Planning Bureau and Statistics Belgium for several years and are based on the so-called component method.


2014

  • STU 03-14 : Special topic - Belgium’s performance in terms of security of energy supply: trends to 2050 ( 20/10/2014 )

    Energy holds an important place in our economies. It is a production factor for the manufacturing industry as well as a key element in our everyday life. It is essential to evaluate a country’s energy dependence and its potential vulnerability to energy supply disruptions or energy price shocks because this may translate into losses in competitiveness and growth. For a country like Belgium, this type of evaluation is even more crucial because the Belgian ground does not contain any indigenous fossil fuel resource, the potential of renewable energy sources is relatively limited and nuclear energy is being phased out. In order to assess Member States’ energy dependence, the European Commission designed a set of energy dependence indicators and looked at their evolution over recent years. Looking at the past is relevant and interesting but appraising future trends brings an extra dimension to the issue. This is all the more so since the EU has set ambitious energy and climate policies, which call for significant structural changes in the energy system. The recent FPB publication Belgium Energy Trends to 2050 provides the material to compare and gauge past and future trends of some energy dependence indicators. The results of this side analysis are summarised below.


  • Perspectives énergétiques : messages pour l’avenir ( 17/10/2014 )

    Aujourd’hui, le fonctionnement de la société est impensable sans énergie ni électricité. L'énergie est indispensable tant aux industries qu'aux services, aux transports, à l’agriculture et aux ménages. Le Bureau fédéral du Plan publie tous les trois ans des perspectives énergétiques à long terme; dans la présente édition, il fait plus particulièrement le point sur l’évolution du système énergétique belge à politique inchangée d’ici 2050.


  • Reprise progressive de l’économie belge dont la croissance atteindrait 1,1% en 2014 et 1,5% en 2015 ( 11/09/2014 )

    Conformément à la loi du 21 décembre 1994, l’Institut des Comptes Nationaux a communiqué les chiffres du budget économique au ministre de l’Économie. Ces perspectives macroéconomiques sont réalisées dans le cadre de la préparation du budget fédéral pour 2015. Au niveau de la politique économique et sociale, ces perspectives ne prennent en compte que les décisions formellement approuvées par les autorités publiques. En l’absence de mesures détaillées, les politiques nouvelles contenues dans les accords des gouvernements régionaux n’ont pas pu être intégrées.


  • When the lights go out: the monetary impact of a large scale blackout in Belgium ( 19/08/2014 )

    The power landscape is growing ever more complex due to, among other things, legislation and targets defined at several levels which tend to influence (and sometimes contradict) one another. One can wonder if the different economic agents can still see the wood for the trees and if the lights will stay on all the time. The first in line to worry is the federal government, since it carries the responsibility of permanently guaranteeing the security of supply. In times of increased electricity production by variable energy sources 1 (solar PV, wind) and of distorted investment signals, how to guarantee security of supply is not obvious. The absence of investment in sufficient reserve capacity and – in the worst case scenario – inadequacy of generation capacity may lead to soaring societal costs. This Working Paper focuses on the specific event of things going wrong in spite of all initiatives and mechanisms put in place: a national blackout paralyzing the entire Belgian economy for one hour and its price tag are scrutinised.


  • Macrosectoral analysis of the impact of a VAT increase ( 19/08/2014 )

    This study was commissioned by the Central Economic Council (CEC), and in particular by the ‘Construction’ Special Advisory Commission. It presents the sectoral results of a report that was produced in 2011 by the National Bank of Belgium and the Federal Planning Bureau. As requested by the CEC, we comment here in detail on the impact of a VAT increase without additional measures, (variant 1) and the impact of a VAT increase with transitional neutralization of the effect of that increase on indexation (variant 2).


press.php?lang=fr&Grid1Page=1 press.php?lang=fr&Grid1Page=1  2 de 13  press.php?lang=fr&Grid1Page=3 press.php?lang=fr&Grid1Page=13
Please do not visit, its a trap for bots