Page Title

L'institution

Le Bureau fédéral du Plan (BFP) est un organisme indépendant d'intérêt public. Il réalise des études et des prévisions sur des questions de politique économique, sociale, environnementale et leur intégration dans une perspective de développement durable.

Joanna Geerts

Joanna Geerts travaille depuis 2009 au Bureau fédéral du Plan en tant qu’expert en soins de santé. Ses travaux portent sur l’analyse des déterminants du recours aux soins de santé ainsi que sur le développement de modèles de projection des évolutions futures du recours aux soins et des dépenses de soins de santé. Dans le cadre du projet ANCIEN (Assessing Needs of Care in European Nations), elle a construit un modèle de projection des dépenses de soins de santé de longue durée pour divers pays européens. Actuellement, elle développe, en étroite collaboration avec l’INAMI, un nouveau modèle de projection de moyen terme des dépenses publiques de soins de santé en Belgique, PROMES. Ce nouveau modèle est fondé sur des analyses explicatives au niveau microéconomique (le patient) et par catégorie de dépenses (honoraires des consultations, médicaments, hospitalisations, etc.).

Joanna Geerts est docteur en sciences sociales. Elle a acquis une large expertise dans les domaines de l’analyse de données (big data), de la modélisation économétrique et du développement de modèles de projection et de simulation. Elle est l’auteur de nombreux articles et rapports sur les déterminants du recours aux soins de santé et les évolutions escomptées des besoins, de la demande et de l’offre dans le domaine des soins de santé, qui sont pertinents pour les politiques à mener.

 

Coordonnées

Equipes

  • Protection sociale, démographie et prospective

CV & Publications

  • Description et utilisation du modèle PROMES

    Dans le cadre du chiffrage des programmes électoraux, le modèle PROMES du Bureau fédéral du Plan sera utilisé pour calculer l’impact budgétaire de mesures dans le domaine des dépenses publiques de soins de santé. PROMES est un modèle de microsimulation alimenté par des données administratives individuelles sur les dépenses de soins de santé. Il permet de calculer l'impact de mesures qui s’appliquent à l’ensemble des dépenses de soins de santé relevant de l'assurance maladie et invalidité ou de mesures ciblées sur certains groupes de dépenses spécifiques. Ce document décrit les caractéristiques, la structure et les possibilités de simulation du modèle. Enfin, il présente les résultats de simulation du
    scénario de référence et d’un exemple de mesure pour illustrer son fonctionnement.

    DC2019_WP_04 [21/12/2018]
  • Description et utilisation du modèle EXPEDITION

    Dans le cadre de l’exercice de chiffrage des programmes électoraux, l’impact sur le revenu disponible d’un certain nombre de mesures proposées par les partis politiques sera calculé à l’aide de microdonnées administratives. Une telle approche permet d’isoler l’effet des mesures étudiées selon des caractéristiques des individus et des ménages. Les mesures pour lesquelles l’impact sur le revenu disponible sera chiffré relèvent du domaine de la sécurité sociale et de l’aide sociale complété par la réglementation relative aux allocations familiales, par les règles de cotisation et de retenue appliquées à ces allocations et par les règles en matière d’impôt des personnes physiques. L’instrument utilisé pour ces calculs est le modèle de microsimulation EXPEDITION. Le présent document décrit les caractéristiques principales de ce modèle et en illustre le fonctionnement à l’aide de deux simulations.

    DC2019_WP_03 [21/12/2018]
  • PROMES - Un nouvel instrument de projection des dépenses de l’AMI pour les soins de santé : Rapport final

    PROMES (PROjecting Medical Spending) est un modèle de microsimulation élaboré au Bureau fédéral du Plan pour le compte de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité et en collaboration avec ce dernier. Ce modèle procure une vision analytique détaillée des déterminants de l’évolution des dépenses de soins de santé couvertes par l'assurance maladie-invalidité (AMI) et permet de projeter celles-ci à court et moyen terme.

    OPREP11700 [31/05/2018]
  • Projections of use and supply of long-term care in Europe: Policy implications

    Projections of use and supply of formal and informal carried out in Work Package 6 of the ANCIEN project show that if current patterns of care use and supply prevail, supply of care is likely to fall behind demand. This paper discusses the key policy implications of these findings. Meeting the required care capacity poses multifarious challenges for European welfare states, namely: how to limit the growing burden of LTC expenditure on social security or government budgets, especially in countries that rely heavily on formal care, and how to avoid an increased informal caregiver burden, while at the same time ensuring adequate care for disabled older persons. Technological advances could help close the care gap, by reducing the need for care and boosting the productivity of formal and informal care workers, or by lessening the need for care. As it is impossible to assess whether these efficiency gains will suffice to bridge the care gap, policies should anticipate an increasing care burden and plan accordingly for how to deal with its consequences.

    ANCIEN_201202 [23/04/2012]
  • ENEPRI Research Report NO. 116 : Long-term care use and supply in Europe: Projections for Germany, The Netherlands, Spain and Poland

    This report presents results of projections of use and supply of long-term care for older persons in four countries representative of different long-term care systems: Germany, the Netherlands, Spain and Poland. Using a standardised methodology, the projections show that between 2010 and 2060, the numbers of users of residential care, formal home care and informal care are projected to increase in all countries, but at different rates. The results also indicate that if current patterns of care use and supply prevail, supply of informal and formal care is likely to fall behind demand. Measures to increase LTC capacity will be needed in all countries; the key policy implications of these findings are discussed in Policy Brief No. 12 in this series.

    ANCIEN_201201 [20/04/2012]
Please do not visit, its a trap for bots