Page Title

L'institution

Le Bureau fédéral du Plan (BFP) est un organisme indépendant d'intérêt public. Il réalise des études et des prévisions sur des questions de politique économique, sociale, environnementale et leur intégration dans une perspective de développement durable.

Jan Verschooten

En tant que commissaire adjoint du Bureau fédéral du Plan, Jan Verschooten est membre du Conseil de direction et assiste le commissaire pour la gestion journalière et la représentation de la direction dans les différents organes de concertation de l'institution (Comité de concertation de base, Comité pour la prévention et la protection au travail, le groupe greening et le groupe de travail protection de l'information).

Il est responsable des activités des Services généraux, essentiellement le personnel et le budget, et en assure la coordination. Il représente le BFP au sein de comités d'accompagnement de différents projets et intervient comme porte-parole lors de conférences de presse et d'auditions. Dans le cadre des missions légales de l'institution, il coordonne le projet "chiffrage des programmes électoraux".

Il représente le BFP au Conseil d'administration de l'Institut des comptes nationaux et est membre de la section fiscalité et parafiscalité du Conseil supérieur des finances et est vice-président du Comité d’étude sur le vieillissement.

 

Coordonnées

  •  
  •   02/507.74.15

Equipes

  • Services généraux
  • Direction

Secrétariat

CV & Publications

  • Chiffrage 2019 : note de lancement - Document rédigé dans le cadre des travaux préparatoires au chiffrage des programmes électoraux 2019

    La note de lancement du projet de chiffrage des programmes électoraux vise à rappeler les principes de la loi du 22 mai 2014, modifiée par la loi du 30 juillet 2018, et à la resituer dans son contexte historique. Cette note décrit également le processus initié par le Bureau fédéral du Plan pour rendre, en collaboration avec les personnes de contact des partis politiques, la loi opérationnelle. Les deux phases du chiffrage sont ensuite détaillées, la première ayant trait à l’estimation de l’impulsion budgétaire, la seconde à l’analyse d’impact. Enfin, les mérites et les limites de l’exercice sont discutés.

    DC2019_START_NOTE [11/01/2019]
Please do not visit, its a trap for bots