Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Analysing the impact of eligibility and financial measures aiming at delaying early retirement in Belgium: a “difference-in-differences” approach using panel data [Working Paper 14-12]

La Belgique est, à l’échelle européenne, l’un des pays où le taux d’emploi des travailleurs âgés est parmi les plus faibles. Depuis 1997, diverses initiatives ont été prises pour décourager les travailleurs âgés de quitter le marché du travail avant 65 ans. En particulier, deux mesures visent spécifiquement à contrer les départs anticipés. La première durcit la condition de carrière permettant d’accéder à la retraite anticipée tandis que la deuxième, appelée bonus pension, instaure un incitant financier destiné à encourager les travailleurs de poursuivre leur carrière au-delà de 62 ans. L’étude présente une évaluation ex post, réalisée par le biais de la méthode des doubles différences, de l’impact des deux mesures sur la probabilité de rester en emploi l’année suivante. L’étude est fondée sur des données longitudinales individuelles en matière d’emploi qui couvrent la période 2000-2009. Les modèles logit sur données de panel utilisés montrent que, sur la période 2000-2006, le relèvement de la condition de carrière a eu un impact significatif sur la probabilité de rester en emploi l’année suivante parmi les ouvriers et les employés, de sexe masculin, âgés de 60-61 ans qui perçoivent des revenus faibles, comparativement à ceux âgés de 62-64 ans. Le second exercice mesure l’impact du bonus pension sur la période 2004-2009 alors que la première mesure produit déjà ses effets. La comparaison des résultats des deux exercices nous amène à conclure que le ‘bonus pension’ serait sans effet ou aurait un impact très limité sur la probabilité pour les travailleurs de sexe masculin âgés de 62 à 64 ans de rester en emploi, comparativement à ceux âgés de 60-61 ans.


  Documents associés

None

  Données à consulter

None

  PDF & Download

  Auteurs


 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Planning & Working Papers

Please do not visit, its a trap for bots