Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

PROMES - Un nouvel instrument de projection des dépenses de l’AMI pour les soins de santé : Rapport final [OPREP11700]

PROMES (PROjecting Medical Spending) est un modèle de microsimulation élaboré au Bureau fédéral du Plan pour le compte de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité et en collaboration avec ce dernier. Ce modèle procure une vision analytique détaillée des déterminants de l’évolution des dépenses de soins de santé couvertes par l'assurance maladie-invalidité (AMI) et permet de projeter celles-ci à court et moyen terme.

Principales caractéristiques :

  • La consommation de soins est modélisée en utilisant les microdonnées issues de l’Échantillon permanent (EPS) ;
  • Le modèle se compose d’environ 25 modules (dont la plupart sont subdivisés en sous-modules), correspondant aux groupes de dépenses utilisés par le service Actuariat de l’INAMI ;
  • Dans la plupart des cas, la consommation de soins de santé est modélisée en deux étapes : la probabilité d’un recours aux soins (étape 1) et le volume moyen de soins (étape 2) sont fonction de caractéristiques démographiques et socioéconomiques de l’individu, d’indicateurs de morbidité, de la consommation antérieure de soins et de facteurs du milieu de vie ;
  • Afin de réaliser des simulations des dépenses futures, les variables exogènes du modèle sont projetées au moyen d'un modèle de projection dynamique et alignées sur des sources de données externes disponibles (comme les projections démographiques, les projections du taux de chômage, l’évolution des prix, etc.).

Principaux résultats :

  • La consommation de soins dépend (logiquement) dans une large mesure de l’état de santé de l’individu (état de santé général et maladies chroniques), de caractéristiques sociodémographiques (âge et sexe) et du statut social (intervention majorée, etc.). Toutefois, ce lien varie sensiblement d’une catégorie de soins à l’autre (consultations de médecins ou de personnel paramédical, soins infirmiers, hospitalisations, consommation de médicaments, etc.) et entre les sous-groupes des catégories de soins ;
  • La simulation de base du modèle donne une estimation très précise des dépenses observées (au total et par catégorie de dépenses) à court terme ;
  • Outre le modèle proprement dit, un outil convivial de simulation a été élaboré (‘l’interface utilisateur’), qui permet aux utilisateurs de réaliser un large éventail de simulations.

Valeur ajoutée de PROMES comme instrument d’aide à la politique :

  • Le modèle permet de réaliser des projections fiables des dépenses AMI totales et de quelque 80 souscomposantes. Ces projections viendront à l’appui des estimations récurrentes de l’INAMI et du BFP pour les dépenses à court et moyen terme dans le cadre de leurs missions légales respectives ;
  • Vu que PROMES se fonde sur des équations du comportement de consommation de soins des individus, il est possible de projeter le recours aux soins et les dépenses y afférentes pour différents sous-groupes de la population. Les sous-groupes peuvent être définis en fonction de l’âge, du sexe, du statut social, d’indicateurs de santé, de la situation d’emploi, du niveau subrégional et d’autres caractéristiques des individus ;
  • Il est possible de simuler les effets de mesures données, pour autant qu’elles portent sur des variables intégrées dans le modèle et, compte tenu du point précédent, d’évaluer les effets de telles mesures sur des sous-groupes de la population. À cet égard, il peut s’agir tant de changements de politique décidés ou planifiés que de mesures hypothétiques envisagées dans le cadre de la préparation de décisions.

Valeur ajoutée de la collaboration entre l’INAMI et le BFP

L’élaboration du modèle a démontré de manière concluante la complémentarité de l’expertise des deux institutions. L’objectif poursuivi est de continuer à exploiter cette complémentarité dans le futur en favorisant une collaboration structurelle entre les experts en la matière en vue d’utiliser le modèle, d’en assurer l’entretien et de poursuivre son développement.

  Documents associés

None

  PDF & Download

  Auteurs

, ,
 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Report

Please do not visit, its a trap for bots