Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 [Planning Paper 95]

Cette publication sur les perspectives énergétiques de long terme pour la Belgique est la deuxième sur ce thème réalisée par le Bureau fédéral du Plan. Une première étude intitulée "Perspectives énergétiques 2000-2020 : scénarios exploratoires pour la Belgique" a en effet été publiée en janvier 2001, et la production régulière d’autres études prospectives de même nature est prévue dans les années à venir.

Cette initiative du Bureau fédéral du Plan trouve son fondement dans la mission qui lui a été confiée dans les lois du 29 avril 1999 relatives à l’organisation des marchés du gaz et de l’électricité. Ces lois prévoient que le Bureau fédéral du Plan soit consulté dans le cadre de l’élaboration du programme indicatif des moyens de production d’électricité, du plan indicatif d’approvisionnement en gaz naturel et du plan de développement du réseau de transport d’électricité.

Pour remplir pleinement sa mission, le Bureau fédéral du Plan se doit de disposer d’analyses prospectives en matière d’énergie, de technologies et d’émissions des principaux polluants d’origine énergétique à un horizon de dix ans et plus. Dix ans correspondent à l’horizon requis pour les plans et programmes décrits précédemment ainsi qu’à la première période d’engagement des pays ayant ratifié le Protocole de Kyoto. Les horizons plus éloignés que sont 2020 et 2030 permettent d’identifier et de mieux comprendre les défis énergétiques et environnementaux à long terme.

La méthodologie mise en oeuvre dans cette étude part d’un scénario de référence qui décrit la situation énergétique de la Belgique en supposant une poursuite des tendances et changements structurels en cours et ne prenant en compte que les politiques et mesures approuvées. Ce scénario de référence permet d’analyser ce qui se passerait si aucune action nouvelle n’était mise en oeuvre en matière de politique énergétique, climatique et de transport, mais aussi d’évaluer l’impact de propositions de mesures ou de politiques alternatives sur l’évolution du système énergétique belge et de ses émissions.

Ainsi, plusieurs scénarios alternatifs ont été élaborés et évalués par rapport au scénario de référence. Ces scénarios abordent des questions essentielles en matière de politique énergétique et des transports, comme le rôle et l’influence des technologies pour la production d’électricité et le ré-équilibrage intermodal dans les transports. Enfin, étant donné les incertitudes qui existent quant à l’évolution de la demande et de l’offre mondiale de gaz naturel, une variante relative au prix à l’importation du gaz naturel a été étudiée et comparée au scénario de référence.

Les perspectives énergétiques présentées dans cette publication sont basées, comme pour l’étude de janvier 2001, sur une analyse quantitative utilisant le modèle primes qui fournit une approche intégrée de l’offre et de la demande d’énergie au niveau national. Cette fois, le scénario de référence s’inspire très largement de la projection de base ("Baseline projection") de l’étude "European Energy and Transport Trends to 2030" publiée récemment par la Commission européenne (Direction générale de l’énergie et des transports).

L’étude de la Commission européenne repose sur une analyse cohérente et harmonisée des systèmes énergétiques européens ainsi que du contexte international qui en détermine les évolutions. Par ailleurs, elle a fait l’objet d’une consultation préalable auprès d’experts et d’organisations énergétiques et de fédérations industrielles. Pour ces raisons, mais aussi parce qu’il n’existe, à notre connaissance, aucune analyse prospective récente aussi complète pour la Belgique à l’horizon 2030, la projection de base de cette étude européenne nous a semblé un bon point de départ pour l’analyse des perspectives énergétiques belges. Quelques modifications ont été apportées à la projection de base lorsque des perspectives plus récentes ou des données énergétiques plus précises étaient disponibles. Les principales différences entre la projection de base de l’étude européenne et le scénario de référence de cette étude concernent les perspectives démographiques, la répartition par usage de la consommation d’électricité des ménages et le potentiel des énergies renouvelables.

Le rapport est structuré de la manière suivante. Le chapitre I présente les principales hypothèses qui sous-tendent le scénario de référence. Celles-ci concernent principalement la croissance démographique et le développement de l’activité économique, l’évolution des prix internationaux des combustibles et les politiques et mesures énergétiques et environnementales prises en compte. Le chapitre II est consacré à l’analyse détaillée du scénario de référence. L’analyse couvre les perspectives d’évolution des demandes primaire et finale d’énergie, de la structure de la production d’électricité et de chaleur et des émissions de polluants liées à la production et à la consommation d’énergie. Les polluants examinés sont le dioxyde de carbone (co2), le dioxyde de soufre (so2), et les oxydes d’azote (nox). Dans le chapitre III, les scénarios de politique énergétique et de transport sont présentés et évalués par rapport au scénario de référence de même que la variante sur le prix du gaz naturel.

  PDF & Download

  Auteurs

,
 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Planning & Working Papers

Please do not visit, its a trap for bots