Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Documents (16)

2018

  • Tableaux Entrées-Sorties 2015 21/12/2018

    Conformément à la loi du 21 décembre 1994, le Bureau fédéral du Plan (BFP) est responsable, dans le cadre de l’Institut des Comptes Nationaux (ICN), de l’élaboration des tableaux entrées-sorties quinquennaux. Dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2015 sont présentés, élaborés conformément à la méthodologie du SEC 2010 ainsi que dans les nomenclatures NACE RÉV. 2/ CPA 2.1.

    OTH_IOT2015  Publication(fr), Publicatie(nl),

  • Value chain integration of export-oriented and domestic market manufacturing firms - An analysis based on a heterogeneous input-output table for Belgium 26/09/2018

    Pour permettre une analyse plus fine de la compétitivité et de l’intégration dans les chaînes de valeur, ce working paper présente une scission des branches manufacturières dans les tableaux emplois-ressources et entrées-sorties de la Belgique pour l’année 2010, en entreprises tournées vers l'exportation et entreprises tournées vers le marché domestique. Cette scission est réalisée à partir de microdonnées et les entreprises sont considérées comme exportatrices dès lors que minimum 25% de leur chiffre d’affaires est réalisé à l’exportation. Les analyses menées à partir du TES hétérogène en termes d’exportations ainsi obtenu mettent en lumière des différences de structures d’input et d’importation entre les deux types entreprises : le contenu en valeur ajoutée de la production des entreprises exportatrices est moins élevé, et elles importent proportionnellement plus de produits intermédiaires. En outre, les exportations de ces entreprises génèrent une valeur ajoutée substantielle dans d'autres entreprises belges, en particulier des entreprises de services. Du point de vue des politiques à mener, ces résultats montrent que la compétitivité extérieure de la Belgique ne dépend pas uniquement des entreprises exportatrices, mais aussi des entreprises tournées vers le marché belge. En conséquence, si l’on veut maximiser les effets de la promotion des exportations sur la création de valeur ajoutée en Belgique, mener des actions ciblées sur les seules entreprises exportatrices ne suffit pas.

    Working Paper 11-18  Publication(en),

2017

  • Belgium’s Carbon Footprint - Calculations based on a national accounts consistent global multi-regional input-output table 28/09/2017

    L’attribution traditionnelle de la responsabilité pour les émissions de gaz à effet de serre (GES) au pays producteur est susceptible d’être biaisée par les flux de commerce international. En effet, les importations de produits intensifs en émissions contribuent à réduire les émissions d’un pays liées à la production. Ce constat a motivé le calcul de l’empreinte carbone, qui mesure le volume d’émissions domestiques et étrangères de GES contenus (directement et indirectement) dans les produits destinés à la consommation finale des habitants d’un pays. Ce working paper présente des estimations de l’empreinte carbone de la Belgique basées sur des tableaux entrées-sorties multi-pays mondiaux rendus cohérents avec les comptes nationaux détaillés de la Belgique. D’après nos calculs, l’empreinte carbone de la Belgique dépasse nettement ses émissions liées à la production, ce qui signifie que la Belgique est un importateur net d’émissions de GES. De plus, nos résultats montrent que la cohérence avec les comptes nationaux détaillés revêt une grande importance pour le calcul de l’empreinte carbone sur la base de tableaux multi-pays, surtout pour une petite économie ouverte comme la Belgique.

    Working Paper 10-17  Publication(en),

2015

  • Tableaux Entrées-Sorties 2010 - SEC 2010 22/12/2015

    L’Institut des Comptes Nationaux (icn) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2010. Conformément à l’article 109 de la loi du 21 décembre 1994, le Bureau fédéral du Plan (bfp) est responsable, dans le cadre de l’icn, de l’élaboration des tableaux entrées-sorties quinquennaux.

    Input-Output Table 2010 (2015)  Publication(fr), Publicatie(nl),

2013

  • Tableaux Entrées-Sorties 2010 20/12/2013

    L’Institut des Comptes Nationaux (ICN) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2010, élaborés conformément à la méthodologie du SEC 1995 ainsi que dans les nomenclatures NACE Rév. 2/CPA 2008. Conjointement aux tableaux des ressources et des emplois dont ils sont déduits, les tableaux entrées-sorties assurent la cohérence des comptes nationaux. Les tableaux présentés dans cette publication sont cohérents avec les Comptes nationaux, Partie 2 – Comptes détaillés et tableaux 2012, publiés par l’ICN en octobre 2013. Les tableaux entrées-sorties constituent en outre un instrument d’analyse, mis à la disposition des décideurs, pour l’étude des relations interindustrielles et les études d’impact direct et indirect.

    Input-Output Table 2010  Publication(fr), Publicatie(nl),

2012

  • Supply and Use Tables and Input-Output Tables 1995-2007 for Belgium - Methodology of Compilation 24/05/2012

    Les utilisateurs de tableaux des emplois et des ressources (TER) et de tableaux entrées-sorties (TES) compilés dans des versions différentes des comptes nationaux (CN), font face à des problèmes de cohérence de leurs données dans le temps, suite aux révisions des CN. Cette étude décrit la méthodologie qui a été suivie pour calculer une série cohérente de TER et de TES pour la période 1995-2007, qui soient compatibles avec les CN publiés en novembre 2010.

    Working Paper 06-12  Publication(en),

2011

  • Homogenising detailed employment data 05/04/2011

    In the national accounts labour inputs are collected by industry. Homogenising means transforming labour inputs by industry into labour inputs by product. This homogenisation is done using mathematical techniques. The paper compares the results for two wellknown techniques (product technology and industry technology) and discusses the effects of homogenisation on Belgian data for the years 2000 and 2005. Labour inputs are detailed by gender and education level. An additional distinction is made between employees and self-employed. The paper proposes a solution for the negatives problem that arises when applying the product technology model in the case of self-employed workers. It also assesses the plausibility of results by showing the effects of homogenising on wage costs and value added per head as well as on the ranking of industries by education level. The product and the industry technology model yield significantly different results, most particularly for the employment use of wholesale and retail trade. The results of the product technology model are judged to be most plausible.

    Working Paper 06-11  Publication(en),

2010

  • Tableaux Entrées-Sorties de la Belgique pour 2005 20/05/2010

    L’Institut des Comptes Nationaux (ICN) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2005 élaborés conformément à la méthodologie du SEC 1995. Conformément à la loi du 21 décembre 1994, le Bureau fédéral du Plan (BFP) est responsable, dans le cadre de l’ICN, de l’élaboration des tableaux entrées-sorties quinquennaux. Dans cette publication, la méthodologie de l’élaboration des tableaux entrées-sorties est décrite et les résultats sont présentés aux niveaux 6x6. Des tableaux plus détaillés sont disponibles (depuis fin mars 2010) sur le site internet du BFP. Le cadre des entrées et sorties décrit de manière détaillée le processus de production et les flux de biens et services dans l'économie belge. Conjointement aux tableaux des ressources et des emplois dont ils sont déduits, les tableaux entrées-sorties assurent la cohérence des comptes nationaux. Ils constituent en outre un instrument d’analyse, mis à la disposition des décideurs, pour l’étude des relations interindustrielles et les études d’impact direct et indirect. Ces dernières années, on a observé un renouveau de l'utilisation des tableaux emplois-ressources et des tableaux entrées-sorties, notamment à des fins d'analyse dans le domaine de la mondialisation et de l'économie de l'environnement.
     

    Input-Output Table 2005  Publication(fr), Publicatie(nl),

2008

  • Evaluation d’un cadre entrées-sorties régional pour la Belgique 30/09/2008

    Dans le cadre de la mise au point d’un modèle entrées-sorties environnemental pour la Flandre, le Bureau fédéral du Plan a élaboré, à la demande de l’administration flamande, des tableaux entrées-sorties monétaires pour la Flandre, et ce, pour l’année 2003. Afin d’accroître la cohérence de cet exercice, un cadre entrées-sorties interrégional a été élaboré pour la Belgique entière (toutes les Régions). Ce cadre interrégional a été obtenu par dérivation au départ du cadre entrées-sorties national à l’aide de méthodes « top-down ». Ce Working Paper donne un aperçu de la méthodologie de compilation ainsi que les résultats d’une analyse entrées-sorties
    limitée.

    Working Paper 18-08  Publication(fr), Publicatie(nl),

2007

  • Supply and Use Tables for Belgium 1995-2002 : Methodology of Compilation 05/03/2007

    This paper presents the methodology for the compilation of a time series of supply and use tables for Belgium in current and constant prices for the period 1995-2002. These data have been produced at the Belgian Federal Planning Bureau within the framework of the EUKLEMS project and constitute an input for the project’s productivity database. The compilation of the time series was based on national accounts data and existing supply and use tables. The methodology consisted in splitting several industries and products, adapting existing data to the latest national accounts revisions, estimating missing tables as well as deflating current price supply and use tables.

    Working Paper 04-07  Publication(en),

2005

2003

  • The Use Tables for Imported Goods and for Trade Margins - An Integrated Approach to the Compilation of the Belgian 1995 Tables 03/03/2003

    This paper describes the compilation of the use tables for imports of goods and for trade margins for Belgium in 1995. It introduces a methodological novelty by integrating the compilation of both tables and systematically exploiting the fact that large parts of intermediary consumption and investment (i.e. those directly imported by the using firms) as well as exports (the direct exports by producers) bear no trade margins.

    In order to do this we used intrastat and extrastat data on imports and exports of goods in 1995. The results of this approach differ significantly from those of a proportional distribution of imports and margins. Many statistical offices resort to this proportional distribution because of a lack of survey data on the destination of trade margins and imports. In Belgium the proportional approach is less appropriate because the product detail is too limited and the national account data are firm-based without distinguishing local kind of activities.

    Working Paper 04-03  Publication(en),

1999

1998

Please do not visit, its a trap for bots