Lies Janssen

Lies Janssen est entrée au Bureau fédéral du Plan en 2005 et a alors collaboré à des projets divers: la régionalisation des perspectives énergétiques pour la Belgique 2000-2030 (2005) et l’étude sur les charges administratives des entreprises belges en 2004 (2006). Elle a ensuite contribué à l’élaboration des comptes économiques de l’environnement, plus particulièrement du NAMEA-énergie (2006). Après, elle s’est spécialisée dans les statistiques de l’environnement à la Direction Générale Statistique et Information Économique (SPF Économie) et plus particulièrement dans le domaine des investissements et dépenses de protection de l’environnement des entreprises. Elle a rejoint le BFP en 2009 pour se concentrer sur son domaine d’étude de prédilection et a alors élaboré une banque de données et un rapport sur l’industrie de l’environnement en Belgique (2009). Actuellement, elle poursuit le développement et la compilation des comptes de l’environnement, principalement des comptes physiques, et collabore à l’élaboration d’une méthodologie standard pour la compilation de comptes de l’énergie à l’échelle européenne (PEFA, Eurostat) et internationale (SEEA-E, UN Statistics Division).

 

Coordonnées

CV & Publications

  • Comptes des émissions atmosphériques 2010-2014

    Conformément au règlement européen n° 691/2011, les Etats membres de l’Union européenne sont tenus d’établir en 2013 trois comptes économiques de l’environnement. Il s’agit des comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique, des comptes des émissions atmosphériques et des comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie.

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des émissions atmosphériques pour la période 2010-2014.

    AEA 2016 [30/09/2016]
  • Comptes des émissions atmosphériques 2009-2013

    Conformément au règlement européen n° 691/2011, les Etats membres de l’Union européenne sont tenus d’établir en 2013 trois comptes économiques de l’environnement. Il s’agit des comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique, des comptes des émissions atmosphériques et des comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie.

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des émissions atmosphériques pour la période 2009-2013.

    AEA 2015 [28/09/2015]
  • Comptes des émissions atmosphériques 2008-2012

    Conformément au règlement européen n° 691/2011, les Etats membres de l’Union européenne sont tenus d’établir en 2013 trois comptes économiques de l’environnement. Il s’agit des comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique, des comptes des émissions atmosphériques et des comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie.

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des émissions atmosphériques pour la période 2008-2012.

    AEA 2014 [29/09/2014]
  • Comptes des émissions atmosphériques - 2008-2011

    Conformément au règlement européen n° 691/2011, les Etats membres de l’Union européenne sont tenus d’établir en 2013 trois comptes économiques de l’environnement. Il s’agit des comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique, des comptes des émissions atmosphériques et des comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie.

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des émissions atmosphériques pour la période 2008-2011.

    AEA 2013 [30/09/2013]
  • Comptes de l'environnement pour la Belgique - Comptes économiques de l'environnement 1990-2008

    Le règlement européen (UE) n° 691/ 2011 impose à tous les Etats membres d’établir, chaque année à partir de 2013, trois comptes économiques de l’environnement et de les soumettre à Eurostat. Il s’agit des comptes des émissions atmosphériques (AEA), des comptes relatifs aux taxes environnementales (ETEA) et des comptes de flux de matières à l’échelle de l’économie (EW-MFA). Grâce aux projets- pilotes cofinancés par Eurostat, le Bureau fédéral du Plan a acquis, au cours des dix dernières années, une expertise dans la construction et l’analyse des AEA et ETEA. Il a en outre développé des comptes de la consommation d’énergie, qui présentent un lien direct avec les comptes des émissions atmosphériques, ainsi que des comptes de dépenses de protection de l’environnement (EPEA). La présente publication synthétise les résultats de ces quatre comptes de l’environnement. En ce qui concerne les EW-MFA, les résultats ne sont pas encore disponibles.

    Planning Paper 111 [11/09/2012]
  • Tableaux Entrées-Sorties de la Belgique pour 2005

    L’Institut des Comptes Nationaux (ICN) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2005 élaborés conformément à la méthodologie du SEC 1995. Conformément à la loi du 21 décembre 1994, le Bureau fédéral du Plan (BFP) est responsable, dans le cadre de l’ICN, de l’élaboration des tableaux entrées-sorties quinquennaux. Dans cette publication, la méthodologie de l’élaboration des tableaux entrées-sorties est décrite et les résultats sont présentés aux niveaux 6x6. Des tableaux plus détaillés sont disponibles (depuis fin mars 2010) sur le site internet du BFP. Le cadre des entrées et sorties décrit de manière détaillée le processus de production et les flux de biens et services dans l'économie belge. Conjointement aux tableaux des ressources et des emplois dont ils sont déduits, les tableaux entrées-sorties assurent la cohérence des comptes nationaux. Ils constituent en outre un instrument d’analyse, mis à la disposition des décideurs, pour l’étude des relations interindustrielles et les études d’impact direct et indirect. Ces dernières années, on a observé un renouveau de l'utilisation des tableaux emplois-ressources et des tableaux entrées-sorties, notamment à des fins d'analyse dans le domaine de la mondialisation et de l'économie de l'environnement.
     

    Input-Output Table 2005 [20/05/2010]
  • The Belgian environment industry (1995-2005)

    Cette étude présente un aperçu de l'évolution de la taille, de la composition et de l'importance économique de l'industrie de l'environnement en Belgique entre 1995 et 2005. Elle indique quelles branches industrielles sont concernées et quels domaines de l'environnement sont les plus importants pour notre industrie.

    Working Paper 07-09 [20/06/2009]
  • Régionalisation des perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 : résultats pour la Région de Bruxelles-Capitale

    En 2004, le Bureau fédéral du Plan a publié deux rapports intitulés « Perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 » (Planning Paper 95) et « Demande maîtrisée d’électricité : élaboration d’une projection à l’horizon 2020 » (Working Paper 19-04). Ces rapports se concentrent sur la Belgique et ne détaillent pas les perspectives énergétiques par Région. A la demande de la Région de Bruxelles-Capitale, le Bureau fédéral du Plan a régionalisé les scénarios énergétiques décrits dans ces deux rapports et comparé les résultats de la régionalisation pour l’année 2000 avec les chiffres du bilan énergétique régional.

    Working Paper 09-07 [06/06/2007]
  • Régionalisation des perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 : résultats pour la Région flamande

    En 2004, le Bureau fédéral du Plan a publié deux rapports intitulés « Perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 » (Planning Paper 95) et « Demande maîtrisée d’électricité : élaboration d’une projection à l’horizon 2020 » (Working Paper 19-04). Ces rapports se concentrent sur la Belgique et ne détaillent pas les perspectives énergétiques par Région. A la demande de la Région flamande, le Bureau fédéral du Plan a régionalisé les scénarios énergétiques décrits dans ces deux rapports et comparé les résultats de la régionalisation pour l’année 2000 avec les chiffres du bilan énergétique régional.

    Working Paper 07-07 [16/04/2007]
  • Les charges administratives en Belgique pour l’année 2004

    A la demande du Conseil des ministres et en collaboration avec l’Agence pour la simplification administrative, le Bureau fédéral du Plan a estimé le montant des charges administratives incombant aux entreprises et aux indépendants belges pour l’année 2004. Cette estimation est basée sur la technique de l’enquête auprès d’un échantillon représentatif de la population à étudier. Cette technique est identique à celle utilisée lors des précédentes enquêtes évaluant les charges administratives des années 2000 et 2002. En plus de la dimension quantitative, l’enquête contient aussi un important volet qualitatif permettant de rendre compte de l’opinion des entreprises et des indépendants sur la problématique des charges administratives.

    Planning Paper 100 [15/02/2006]
Please do not visit, its a trap for bots