Dirk Verwerft

En tant qu'expert au sein de l'équipe études structurelles, Dirk Verwerft étudie l'impact des réformes structurelles sur l’économie. Il se consacre plus particulièrement au développement de nouveaux instruments et modèles en vue de réaliser des simulations macroéconomiques. En outre, il est associé à la rédaction du Programme national de réforme, à l’organisation et l’analyse de l’Enquête sur les charges administratives pour les indépendants et les entreprises en Belgique et à l’analyse des microdonnées des entreprises pour dresser l’évolution de l’emploi et de la productivité.

 

Coordonnées

Equipes

  • Etudes structurelles

CV & Publications

  • Public Investment in Belgium - Current State and Economic Impact

    L’investissement des autorités publiques belges, et en particulier la part consacrée à l’infrastructure, est relativement faible à la fois historiquement et en comparaison avec les pays voisins. Une simulation à l’aide du modèle Quest III de la Commission européenne suggère qu’une augmentation permanente de l’investissement du gouvernement de 0,5% du PIB augmente le PIB, la consommation privée et l’investissement privé. L’impact de mécanismes alternatifs de financement est comparé. Finalement, une réallocation, budgétairement neutre, de l’investissement en faveur de l’infrastructure conduirait, déjà à moyen terme, à des gains substantiels de PIB et de ses principales composantes.

    Working Paper 01-17 [26/01/2017]
  • Les charges administratives en Belgique pour l’année 2014

    À la demande du Conseil des ministres et en collaboration avec l’Agence pour la simplification administrative (ASA), le Bureau fédéral du Plan est chargé d’estimer, tous les deux ans, le montant des charges administratives pesant sur les entreprises et les indépendants en Belgique. Cette estimation est basée sur la technique de l’enquête auprès d’un échantillon représentatif de la population à étudier. Cette huitième enquête suit la même méthodologie que celle utilisée lors des sept précédentes enquêtes évaluant les charges administratives des années 2000 à 2012. En plus de la dimension quantitative, l’enquête contient aussi un important volet qualitatif permettant de rendre compte de l’opinion des entreprises et des indépendants sur la problématique des charges administratives. Ce Planning Paper présente les résultats de l’enquête portant sur les charges administratives de l’année 2014. Il a pour objet de commenter les tendances tant quantitatives que qualitatives qui ressortent de l’enquête sans en expliquer les causes. L’explication des évolutions de la perception des charges administratives par les entreprises et les indépendants sort donc du cadre de cette étude.

    Planning paper 115 [29/02/2016]
Please do not visit, its a trap for bots