Bart Van den Cruyce

Bart Van den Cruyce a été engagé au BFP en septembre 1996 et a rejoint, en sa qualité d’économètre, l’équipe Etudes structurelles.  Il a mené des recherches et a été (co-)auteur des différents rapports et Working Papers dans le cadre de l’étude SSTC « délocalisation, innovation et emploi ». Cette étude, qui a été menée à bien par l’UCL, la KUL et le Bureau fédéral du Plan (BFP), définit, mesure et explique la délocalisation d’activités économiques au départ de la Belgique et son impact sur l’innovation. 

En novembre 1999, Bart Van den Cruyce a été nommé attaché au BFP et, en 2000, il a rejoint l’équipe Input-Output. Il a contribué à l’élaboration des tableaux entrées-sorties 1995, 2000, 2005 et 2010 et a la responsabilité du tableau des emplois de produits importés (les biens) et de celui des marges de commerce Au sein de l’équipe, il est également responsable des branches suivantes : raffinage, industrie chimique, matières plastiques, produits pharmaceutiques, fabrication de matériels de transport et commerce de gros et de détail. Il est (co-)auteur de Working Papers portant sur différentes branches et/ou sujets.

Bart Van den Cruyce, docteur en sciences économiques (KUL) depuis 2000, a fait des présentations lors de conférences internationales sur la thématique entrées-sorties et a  publié des études sur le tableau des emplois de produits importés, les multiplicateurs d’emploi qualitatifs (avec l’emploi spécifié par niveau de formation et sexe) et sur l’homogénéisation de l’emploi.

Depuis 2007, il est responsable, conjointement avec l’équipe Marché du travail, du projet SAM (Social Accounting Matrix). Il s’agit d’une base de données où l’emploi et le volume de travail par branche sont ventilés par sexe, âge, statut, régime de travail et niveau de formation.

En 2011-2012, il a mené un projet-pilote visant à estimer les flux inter- et intrarégionaux par branche à partir de données TVA. Ce projet est une collaboration entre l’équipe des Comptes régionaux de la BNB,  le BFP et les trois Régions.

 

Coordonnées

Equipes

  • Comptes et analyses sectoriels et environnementaux
  • Analyse du tableau input-output interrégional pour l’année 2010

    Ce papier présente des analyses basées sur le tableau input-output interrégional de la Belgique pour l’année 2010. Ce tableau a été construit en 2015 par le Bureau fédéral du Plan (BFP), dans le cadre d’une convention conclue avec les autorités statistiques des trois Régions (IBSA, SVR et IWEPS). Deux analyses input-output classiques basées sur l’application du modèle de Leontief au tableau inputoutput interrégional sont présentées ici : l’estimation des multiplicateurs pour chacune des régions ainsi que de la valeur ajoutée régionale et de l’emploi régional directement et indirectement générés par la demande finale.

    Working Paper 05-16 [29/04/2016]
  • Une analyse économique du secteur des boissons alcoolisées en Belgique

    Ce Working Paper dresse l’analyse de l’importance du secteur des boissons alcoolisées dans l’économie belge, en mettant un accent particulier sur la bière. Il décrit, dans un premier temps, l’évolution récente de la production, des importations et exportations et de la demande intérieure de boissons alcoolisées. Cette analyse au niveau des produits est ensuite complétée par une étude de la branche des boissons alcoolisées, dans laquelle les volets production, valeur ajoutée, investissements et emploi sont abordés. Enfin, partant des tableaux entrées-sorties de 2010, les multiplicateurs de production, de revenu et d’emploi sont calculés, de même que la contribution totale au PIB belge et à l’emploi, de l’ensemble de la chaîne de production et de distribution des boissons alcoolisées produites et importées en Belgique.

    Working Paper 02-16 [14/01/2016]
  • Tableaux Entrées-Sorties 2010

    L’Institut des Comptes Nationaux (ICN) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2010, élaborés conformément à la méthodologie du SEC 1995 ainsi que dans les nomenclatures NACE Rév. 2/CPA 2008. Conjointement aux tableaux des ressources et des emplois dont ils sont déduits, les tableaux entrées-sorties assurent la cohérence des comptes nationaux. Les tableaux présentés dans cette publication sont cohérents avec les Comptes nationaux, Partie 2 – Comptes détaillés et tableaux 2012, publiés par l’ICN en octobre 2013. Les tableaux entrées-sorties constituent en outre un instrument d’analyse, mis à la disposition des décideurs, pour l’étude des relations interindustrielles et les études d’impact direct et indirect.

    Input-Output Table 2010 [20/12/2013]
  • Supply and Use Tables and Input-Output Tables 1995-2007 for Belgium - Methodology of Compilation

    Les utilisateurs de tableaux des emplois et des ressources (TER) et de tableaux entrées-sorties (TES) compilés dans des versions différentes des comptes nationaux (CN), font face à des problèmes de cohérence de leurs données dans le temps, suite aux révisions des CN. Cette étude décrit la méthodologie qui a été suivie pour calculer une série cohérente de TER et de TES pour la période 1995-2007, qui soient compatibles avec les CN publiés en novembre 2010.

    Working Paper 06-12 [24/05/2012]
  • Homogenising detailed employment data

    In the national accounts labour inputs are collected by industry. Homogenising means transforming labour inputs by industry into labour inputs by product. This homogenisation is done using mathematical techniques. The paper compares the results for two wellknown techniques (product technology and industry technology) and discusses the effects of homogenisation on Belgian data for the years 2000 and 2005. Labour inputs are detailed by gender and education level. An additional distinction is made between employees and self-employed. The paper proposes a solution for the negatives problem that arises when applying the product technology model in the case of self-employed workers. It also assesses the plausibility of results by showing the effects of homogenising on wage costs and value added per head as well as on the ranking of industries by education level. The product and the industry technology model yield significantly different results, most particularly for the employment use of wholesale and retail trade. The results of the product technology model are judged to be most plausible.

    Working Paper 06-11 [05/04/2011]
  • Een economische analyse van de productie en distributie van alcoholische dranken in België

    Ce papier montre l’évolution de la production, de la demande intérieure, des importations et des exportations de boissons alcoolisées sur la période 1995‐2009. Ces variables sont présentées pour la bière, le malt, les boissons alcoolisées distillées et non distillées, ainsi que pour certaines boissons non alcoolisées. L’évolution de la valeur ajoutée réalisée au sein de la branche d’activité, ainsi que des investissements, l’emploi et les coûts salariaux par tête sont également présentés. Ces résultats sont complétés par des données sur les caractéristiques de l’emploi dans l’industrie des brasseurs.La présente étude estime et compare la contribution cumulée au PIB et à l’emploi de la production de boissons alcoolisées et de la distribution d’alcools en Belgique pour les années 1995 et 2005. Ces estimations se fondent sur les tableaux entrées‐sorties de ces deux années.

    Working Paper 21-10 [23/12/2010]
  • Tableaux Entrées-Sorties de la Belgique pour 2005

    L’Institut des Comptes Nationaux (ICN) présente dans cette publication les tableaux entrées-sorties à prix courants pour l’année 2005 élaborés conformément à la méthodologie du SEC 1995. Conformément à la loi du 21 décembre 1994, le Bureau fédéral du Plan (BFP) est responsable, dans le cadre de l’ICN, de l’élaboration des tableaux entrées-sorties quinquennaux. Dans cette publication, la méthodologie de l’élaboration des tableaux entrées-sorties est décrite et les résultats sont présentés aux niveaux 6x6. Des tableaux plus détaillés sont disponibles (depuis fin mars 2010) sur le site internet du BFP. Le cadre des entrées et sorties décrit de manière détaillée le processus de production et les flux de biens et services dans l'économie belge. Conjointement aux tableaux des ressources et des emplois dont ils sont déduits, les tableaux entrées-sorties assurent la cohérence des comptes nationaux. Ils constituent en outre un instrument d’analyse, mis à la disposition des décideurs, pour l’étude des relations interindustrielles et les études d’impact direct et indirect. Ces dernières années, on a observé un renouveau de l'utilisation des tableaux emplois-ressources et des tableaux entrées-sorties, notamment à des fins d'analyse dans le domaine de la mondialisation et de l'économie de l'environnement.
     

    Input-Output Table 2005 [20/05/2010]
  • Qualitative Employment Multipliers for the Belgian Environmental Industry

    Ce papier estime l’emploi cumulé (direct et indirect) généré par l’industrie environnementale belge. L’industrie environnementale a été analysée sur base des tables belges input-output pour l’année 2000 et de données détaillées d’emploi (matrice SAM). Pour ce faire, une distinction des travailleurs a été réalisée par leur caractère sexuel et leur niveau de formation ou une combinaison de ces deux caractéristiques. L’analyse de multiplicateur emploi fournit des différences intéressantes entre l’emploi dans l’industrie environnementale et l’emploi total de l’économie tant au niveau du caractère sexuel que du niveau de formation des individus.

    Working Paper 13-09 [14/12/2009]
  • Qualitative Employment Multipliers for Belgium, Results for 2000 and 2002

    The paper describes how an input-output table can be linked to detailed employment data in order to provide qualitative employment multipliers. Qualitative employment multipliers specify the direct and indirect labour use by final demand products of worker types differentiated by gender, age class, professional status, educational attainment level, labour regime or a combination of these characteristics.

    Working Paper 15-07 [03/12/2007]
  • Kwalitatieve werkgelegenheidsdata voor België, een SAM-aanpak voor de periode 1999-2005

    Working Paper 02-07 [28/02/2007]
  • Déterminants de la localisation internationale, avec application aux secteurs Agoria

    Working Paper 16-05 [29/09/2005]
  • Analyse de l'industrie du caoutchouc et des plastiques

    La présente étude consacrée à l'industrie du caoutchouc et des plastiques a été réalisée à la demande de la Commission consultative spéciale de la chimie du Conseil central de l'économie.
    Cette étude fournit des informations détaillées sur l'évolution de la production, de la valeur ajoutée, de l'emploi et des investissements réalisés par l'industrie du caoutchouc et des matières plastiques en Belgique durant la période 1995-2003. Au départ des données relatives à la valeur ajoutée, aux coûts salariaux, aux dépenses de R&D et au solde commercial, la situation de la Belgique est comparée à celle des autres pays européens et des Etats-Unis. L'étude aborde également l'analyse des sources de la croissance de la production de caoutchouc et des matières plastiques.

    Working Paper 12-05 [13/06/2005]
  • Tableaux Entrées-Sorties de la Belgique pour 2000

    Input-Output Table 2000 [28/01/2005]
  • Une analyse économique de la production et de la distribution de boissons alcoolisées

    Cette étude présente l’évolution de la production et de la demande de boissons alcoolisées en Belgique entre 1995 et 2000. L’analyse porte également sur la contribution de la production et de la distribution de boissons alcoolisées au PIB. Ce travail est basé sur le tableau entrées-sorties de l’année 1995.

    Working Paper 20-03 [10/11/2003]
  • The Use Tables for Imported Goods and for Trade Margins - An Integrated Approach to the Compilation of the Belgian 1995 Tables

    This paper describes the compilation of the use tables for imports of goods and for trade margins for Belgium in 1995. It introduces a methodological novelty by integrating the compilation of both tables and systematically exploiting the fact that large parts of intermediary consumption and investment (i.e. those directly imported by the using firms) as well as exports (the direct exports by producers) bear no trade margins.

    In order to do this we used intrastat and extrastat data on imports and exports of goods in 1995. The results of this approach differ significantly from those of a proportional distribution of imports and margins. Many statistical offices resort to this proportional distribution because of a lack of survey data on the destination of trade margins and imports. In Belgium the proportional approach is less appropriate because the product detail is too limited and the national account data are firm-based without distinguishing local kind of activities.

    Working Paper 04-03 [03/03/2003]
  • Tableaux Entrées-Sorties de la Belgique pour 1995

    Input-Output Table 1995 [28/02/2003]
  • Evaluation des effets économiques de la faillite de la Sabena SA

    Cette note répond à une demande du ministre de l’ économie. Elle vise à fournir une estimation des effets de la faillite de la Sabena sa sur l’activité économique belge.

    Pour rappel, la faillite de la Sabena sa est intervenue le 7 novembre 2001. La Sabena sa comptait à l’époque 7800 personnes et faisait partie avec Sabena Technics, dat, Sobelair et quelques autres filiales, du groupe Sabena qui au total, comptait plus de 12000 personnes. Après la faillite, s’est constitué un consortium d’investisseurs privés et publics chargé de récolter des fonds en vue de relancer une activité aérienne à partir de la dat.

    Working Paper 03-02 [15/03/2002]
  • Rapport de synthèse : Délocalisation, un élément de la dynamique industrielle

    Relocation 2000 - Summary [15/12/2000]
  • Delokalisatie, innovatie en werkgelegenheid

    Relocation 2000 [15/06/2000]
  • Survival and employment growth of Belgian firms

    Working Paper 08-99 [15/11/1999]
  • De impact van innovatie op de groei van toegevoegde waarde en tewerkstelling - Een studie van de levenscyclus van innoverende en niet-innoverende ondernemingen in België

    Working Paper 09-98 [15/12/1998]
  • Participation des entreprises belges au processus de mondialisation via leurs investissements et la sous-traitance à l’étranger, une comparaison

    Working Paper 04-98 [15/06/1998]
  • Délocalisation, Mondialisation, un rapport d’actualisation pour la Belgique

    Relocation 1998 [15/01/1998]
Please do not visit, its a trap for bots