Comptes des flux physiques d’énergie (2011-2015) [PEFA]

Updates

27/10/2017

Les comptes des flux physiques d’énergie enregistrent les flux d’énergie qui circulent au sein de l’économie et entre l’économie et l’environnement. Les flux d’énergie sont rapportés suivant leur origine et leur destination et se divisent en cinq catégories : la production par branche d’activité (NACE Rév.2 A64), la consommation des ménages, l'accumulation, le reste du monde et l’environnement.

Ces comptes sont disponibles pour la période 2011-2015.

Les comptes des flux physiques d’énergie (PEFA) rapportent les flux physiques d’énergie qui circulent au sein de l’économie et entre l’économie et l’environnement. Ces flux sont répertoriés en trois catégories génériques : les ressources énergétiques naturelles (de l’environnement vers l’économie), les produits énergétiques (au sein de l'économie) et les résidus énergétiques (de l'économie principalement vers l'environnement). Les PEFA enregistrent les flux physiques d’énergie suivant leur origine et leur destination. L’origine ou la destination d’un flux d’énergie se divise en cinq classes : la production par branche d’activité (NACE Rév.2 A64), la consommation des ménages (chauffage, transport, autres), l'accumulation, le reste du monde et l’environnement.

Les résultats des PEFA sont disponibles pour la période 2011-2015.

Les comptes sont établis selon le principe de résidence et les totaux diffèrent donc des totaux mentionnés dans les statistiques énergétiques de la Belgique. Ces derniers présentent les flux d’énergie sur le territoire belge alors que les comptes des flux physiques d’énergie totalisent les flux d’énergie des résidents belges indépendamment du territoire où ils sont générés.


Please do not visit, its a trap for bots