Page Title

Données

Le BFP publie, outre les résultats de ses recherches, une série de bases de données. Ces bases contiennent soit des données historiques soit des résultats de projection.

Budget économique 2020 / février 2020 - Annexe statistique [MOD]

Tableau B.4. Masse salariale dans le secteur marchand: évolution et déterminants

download 
Tableau B.4. Masse salariale dans le secteur marchand: évolution et déterminants
Taux de croissance, sauf indication contraire
2014201520162017201820192020
Salariés dans le secteur marchand
Coût salarial par heure effective0.90.2-0.31.41.52.21.5
p.m. idem, après déduction des subventions salariales (1)0.80.0-0.31.51.42.31.2
Coût salarial par personne0.80.10.11.81.91.91.6
Salaire brut par heure effective1.30.51.41.62.32.41.6
Salaire brut par personne1.10.41.82.12.72.11.6
Indexation0.90.20.51.51.61.81.1
Salaire brut par heure effective hors indexation0.40.30.90.10.70.60.5
Salaire brut par personne hors indexation0.30.21.40.61.10.30.5
Emploi (nombre d'heures)-0.20.91.92.32.01.41.1
Emploi (nombre de personnes)-0.11.01.41.81.61.71.1
Masse salariale y compris cotisations patronales (2)0.71.11.63.73.53.62.7
Masse salariale hors cotisations patronales1.11.43.34.04.43.82.8
Taux implicites de cotisations (en % de la masse salariale brute)
Cotisations patronales (sensu lato) (2)33.933.631.331.029.929.729.6
Cotisations patronales (sensu stricto) (3)24.624.422.822.421.621.421.4
Cotisations des salariés (4)10.510.610.310.310.310.210.3
Taux net implicite de cotisations (en % de la masse salariale brute) (5)27.026.424.424.223.123.022.4
Inflation et indexation
Inflation: indice national des prix à la consommation0.30.62.02.12.11.41.1
Inflation: indice santé0.41.02.11.81.81.51.2
Indexation des rémunérations du secteur public0.00.01.02.01.51.51.5
Indexation des prestations sociales0.00.01.22.01.51.31.7
Secteur marchand (salariés et indépendants)
Valeur ajoutée en volume1.32.71.12.21.71.51.6
Emploi (nombre d'heures)-0.10.71.42.02.01.51.2
Productivité horaire1.52.0-0.20.2-0.30.00.4
(1) Selon la méthodologie des comptes nationaux, dite du SEC 2010, les subventions salariales doivent être enregistrées comme un subside et non comme une réduction directe des charges sur le travail. Elles n'entrent dès lors pas en ligne de compte dans la définition des coûts salariaux. Ces subventions salariales sont multiples et sont financées par différentes entités du secteur public ((a) réductions groupes-cibles fédérales et régionales des cotisations patronales; (b) financement par la sécurité sociale: Maribel social, contractuels subventionnés hôpitaux, financement alternatif des baisses de charges pour le secteur non marchand; (c) financement par la fiscalité fédérale: travail de nuit et en équipe, heures supplémentaires, subvention générale, chercheurs, marine marchande, pêche en mer, remorquage en mer, dragage, sportifs ; (d) financement par les Communautés et Régions: entreprises de travail adapté, chômeurs âgés (Région flamande), prime à l'emploi (Région wallonne); (e) financement initialement par la sécurité sociale et, depuis 2015, entièrement ou quasi entièrement par les Communautés et Régions: activation des allocations de chômage, titres-services, fin de carrière et harmonisation des salaires dans le secteur des maisons de repos et de soins).
(2) Y compris les cotisations patronales fictives, extra-légales et les cotisations perçues par le pouvoir fédéral.
(3) Cotisations patronales reçues par la Sécurité sociale, avant déduction des réductions de cotisations patronales groupes-cibles.
(4) A l'exclusion des cotisations volontaires des salariés.
(5) Cotisations patronales sensu lato moins les réductions de cotisations groupes-cibles et les autres subventions salariales.
Please do not visit, its a trap for bots