Actualités

  • L’électricité en priorité ou plus de molécules ? A quoi ressemble le mix énergétique de la Belgique en 2050 ?  (21/10/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Dans ce rapport, la place que l’hydrogène pourrait occuper dans le futur système énergétique de la Belgique d’ici 2050 est examinée. Ce rapport se concentre plus particulièrement sur deux évolutions contrastées des usages (finaux) de l’énergie : d’une part, une forte électrification de la consommation finale d’énergie, d’autre part, une augmentation soutenue du recours au gaz pour les transports, les besoins de chaleur (industrielle) et la production d’électricité. Il décrit différents résultats de deux visions d’avenir, notamment sur le plan des investissements nécessaires dans les infrastructures (les interconnexions, les électrolyseurs, le stockage).

  • Estimation de la croissance potentielle et de l’output gap pour la Belgique (15/10/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Ce rapport présente des estimations de croissance potentielle et d’output gap pour la Belgique sur base d’une mise à jour technique, effectuée en septembre 2020, des perspectives de moyen terme de juin du Bureau fédéral du Plan. Les résultats obtenus sont également comparés à ceux publiés par la Commission européenne en mai.

  • Modélisation de la fécondité dans les projections de population – Le cas de la Belgique (12/10/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Ce Working Paper présente la méthodologie qui est appliquée depuis 2020 dans le modèle utilisé pour élaborer les perspectives de population pour la Belgique. Cette méthodologie considère que la fécondité est déterminée à la fois par des facteurs structurels (la formation, la participation au marché du travail, etc.) et conjoncturels (le cycle économique, etc.).  Ces facteurs sont pris en compte par le biais de trois canaux : (1) l’avis d’experts sur l’évolution à long terme de la fécondité, (2) l’évolution du calendrier de la fécondité et (3) les effets de déterminants conjoncturels et structurels de la fécondité estimés à l’aide d’un modèle à correction d’erreur.

  • Perspectives économiques 2020-2025 – Mise à jour de septembre 2020 (07/10/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    L’économie belge a traversé une profonde récession au cours du premier semestre de cette année à la suite des mesures prises en Belgique et à l’étranger pour lutter contre le coronavirus. Vu l’ampleur et la nature inédites de cette crise, sa mesure reste incertaine de même que le déroulement de la reprise économique en sortie de crise. Par conséquent, les prévisions publiées depuis le printemps font l’objet de révisions qui peuvent être importantes au fur et à mesure de la disponibilité de nouvelles données.

  • Comptes des émissions atmosphériques 2008-2018 (30/09/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Conformément au Règlement européen n° 538/2014 (modifiant le Règlement n° 691/2011), les États membres de l’Union européenne sont tenus de fournir six comptes économiques de l’environnement à Eurostat chaque année.

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des émissions atmosphériques pour la période 2008-2018.

  • Taxes environnementales par activité économique 2008-2018 (30/09/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Conformément au Règlement européen n° 538/2014 (modifiant le Règlement n° 691/2011), les États membres de l’Union européenne sont tenus de fournir six comptes économiques de l’environnement à Eurostat chaque année.

    L’Institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes relatifs aux taxes environnementales par activité économique pour la période 2008-2018.

  • Perspectives économiques régionales 2020-2025 (17/07/2020)

    [[Illustration_Picture]]

    Ces perspectives régionales sont le fruit d’une collaboration entre le Bureau fédéral du Plan, l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (IBSA), l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) et Statistiek Vlaanderen. En 2020, suite aux conséquences de la crise du coronavirus, l’économie belge devrait connaître sa plus forte contraction depuis la Seconde guerre mondiale (-10,5%). Dans ce contexte, et en tenant compte de la composition sectorielle de chacune des trois économies régionales, la contraction du PIB de 2020 est estimée à -11,1% pour la Flandre, -10,3% pour la Wallonie et -9,3% pour Bruxelles.

Accès rapide

Indice des prix à la consommation & prévisions d'inflation

L'évolution mensuelle de l'indice des prix à la consommation et de l'indice "santé", qui sert entre autres au calcul de l'indexation des salaires, allocations sociales et loyers. (Dernière mise à jour : 06/10/2020)

Indicateurs

Pour évaluer l’état actuel de l’économie belge, le BFP met à jour régulièrement une série d’indicateurs. Ces indicateurs portent sur la situation macroéconomique des économies de la Belgique, ses trois pays limitrophes et la zone euro ainsi que le secteur des transports.(Dernière mise à jour : 06/10/2020)

Please do not visit, its a trap for bots