Page Title

Actualités

Tout ce qui fait ou fera l’actualité du BFP est présenté dans cette rubrique : qu’il s’agisse de ses dernières études, des communiqués de presse en relation avec celles-ci, d’articles ou encore l’annonce de ses prochaines publications, workshops, colloques.

Actualités & agenda

  • Indisponibilité nucléaire en novembre 04/10/2018

    Le vendredi 21 septembre 2018, ENGIE, l’exploitant opérationnel des sept réacteurs nucléaires sur le territoire belge, a annoncé que l’unité nucléaire T3 sera à l’arrêt cinq mois de plus que prévu (jusqu’au 1er mars 2019), que l’unité T2 ne sera pas opérationnelle avant début juin 2019 et que l’unité T1 subira un entretien planifié fin octobre. Cette annonce a indubitablement un impact sur le parc électrique belge.

  • Le fonctionnement du modèle HERMES - Description à l’aide de variantes 25/09/2018

    Le présent working paper illustre le fonctionnement du modèle HERMES à l’aide de huit mesures de politique économique testées en variantes. Ces mesures sont simulées par rapport à un scénario de référence qui est celui des « Perspectives économiques 2018-2023 » de juin 2018. Elles consistent en des augmentations de dépenses publiques ou des diminutions de recettes publiques sur une période de cinq ans.

  • Quelles sont les conséquences des projections et hypothèses de l’AWG 2018 sur l’adéquation des pensions ? Simulations pour trois états-membres de l’UE 19/07/2018

    Afin de préparer le « Pension Adequacy Report 2018 » par la Commission européenne et le Comité de la protection sociale (CPS), des équipes de la Belgique, de la Suède et de l’Italie ont collaboré pour simuler l’évolution possible de l’adéquation des pensions à l’aide de leurs modèles de microsimulation respectifs en tenant compte des scénarios et projections élaborés par l’AWG. Les résultats de cet exercice complètent les simulations de l’AWG concernant l’impact budgétaire du vieillissement. Les résultats de ce rapport sont décrits à la section 5.1.2 du « 2018 Pension Adequacy Report ».

  • Perspectives économiques régionales 2018-2023  17/07/2018

    Ces perspectives régionales sont le fruit d’une collaboration entre le Bureau fédéral du Plan, l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (IBSA), l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) et Statistiek Vlaanderen. Elles s’appuient sur un scénario de croissance économique belge en ralentissement progressif à partir de 2021, dans le contexte d’un cycle économique arrivé à maturité en zone euro et d’une croissance européenne bridée à moyen terme par le vieillissement de la population.

  • Indisponibilité nucléaire en novembre 03/10/2018

    Le vendredi 21 septembre 2018, ENGIE, l’exploitant opérationnel des sept réacteurs nucléaires sur le territoire belge, a annoncé que l’unité nucléaire T3 sera à l’arrêt cinq mois de plus que prévu (jusqu’au 1er mars 2019), que l’unité T2 ne sera pas opérationnelle avant début juin 2019 et que l’unité T1 subira un entretien planifié fin octobre. Cette annonce a indubitablement un impact sur le parc électrique belge. Il avait déjà été communiqué précédemment que D1, D2 et D4 seraient également à l’arrêt jusque décembre 2018. Dans la pratique, cela signifie que, durant tout le mois de novembre 2018, seul un des sept réacteurs nucléaires sera en mesure de produire de l’électricité. Vu la part importante de l’énergie nucléaire dans le parc de production d’électricité belge et l’indisponibilité de 85 % de cette capacité durant l’hiver, un suivi minutieux et continu de l’adéquation de l’offre à la demande est nécessaire. D’autant plus qu’une panne totale aurait un énorme coût économique en Belgique.

  • La croissance de l’économie belge s’établirait à 1,5 % en 2018 et en 2019 06/09/2018

    Les perspectives pour l’économie belge en 2018 et 2019 ont été légèrement modifiées par rapport à nos perspectives de juin. La croissance économique est revue à la baisse de 0,1 point de pourcentage pour chacune des deux années. Tout comme dans la plupart des autres pays de la zone euro, la croissance du PIB est restée en deçà des attentes au second trimestre de 2018. En ce qui concerne l’emploi, il progresserait d’un peu plus de 100 000 personnes sur l’ensemble des deux années. Quant à l’inflation, elle fléchirait légèrement pour atteindre 1,9 % en 2019 contre 2,0 % cette année.

  • L’impact économique d’une réforme des services professionnels en Belgique 05/07/2018

    Les simulations réalisées par le Bureau fédéral du Plan montrent que la libéralisation des services juridiques, comptables et d’architectes soutient la croissance économique tant à court qu’à long terme. Cet impact positif s’explique par l’amélioration du fonctionnement de ces services et par l’effet positif sur les autres branches d’activité qui utilisent ces services comme input dans leur processus de production. Ce soutien à la croissance permet aussi de créer des marges budgétaires.

Aucun enregistrement

Please do not visit, its a trap for bots