Page Title

Outils & infos

Le BFP met à votre dispositions quelques outils pour retrouver des informations sur le site : moteur de recherche, carte du site, classification et mots-clés. Par ailleurs, vous trouverez également les rubriques relatives à l'utilisation des cookies, notre charte de l'utilisateur ou la possibilité de formuler une plainte.

Classification JEL

 JEL GuideEconomie agricole et des ressources naturellesEnergieGénéralités [Q40]

 

  • Comptes des flux physiques d’énergie 2008-2017 [30/09/2019]

    Conformément au Règlement européen n° 538/2014 (modifiant le Règlement n° 691/2011), les États membres de l’Union européenne sont tenus de fournir six comptes économiques de l’environnement à Eurostat. Il s’agit des trois comptes qui doivent être transmis depuis 2013, à savoir les comptes des taxes environnementales par activité économique (Environmental Taxes by Economic Activity, ETEA), les comptes des émissions atmosphériques (Air Emissions Accounts, AEA) et les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (Economy-Wide Material Flow Accounts, EW-MFA), mais aussi des trois comptes qui doivent être fournis à partir de 2017, à savoir les comptes du secteur des biens et services environnementaux (Environmental Goods and Services Sector, EGSS), les comptes des dépenses de protection de l'environnement (Environmental Protection Expenditure Accounts, EPEA) et les comptes des flux physiques d'énergie (Physical Energy Flow Accounts, PEFA).

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des flux physiques d'énergie pour la période 2008-2017.

    REP_PEFA2019_11979
     
  • Comptes des flux physiques d’énergie 2014-2016 [28/09/2018]

    Conformément au Règlement européen n° 691/2011 (modifié par Règlement européen n° 538/2014), les États membres de l’Union européenne sont tenus de fournir six comptes économiques de l’environnement à Eurostat à partir de 2017. Il s’agit des trois comptes qui doivent être transmis depuis 2013, à savoir les comptes des taxes environnementales par activité économique (Environmental Taxes by Economic Activity, ETEA), les comptes des émissions atmosphériques (Air Emissions Accounts, AEA) et les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (Economy-Wide Material Flow Accounts, EW-MFA), mais aussi des trois comptes qui doivent être fournis à partir de 2017, à savoir les comptes du secteur des biens et services environnementaux (Environmental Goods and Services Sector, EGSS), les comptes des dépenses de protection de l'environnement (Environmental Protection Expenditure Accounts, EPEA) et les comptes des flux physiques d'énergie (Physical Energy Flow Accounts, PEFA).

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des flux physiques d'énergie pour la période 2014-2016.

    REP_PEFA2018_11768
     
  • Comptes des flux physiques d’énergie 2014-2015 [29/09/2017]

    Conformément au Règlement européen n° 691/2011 (modifié par Règlement européen n° 538/2014), les États membres de l’Union européenne sont tenus de fournir six comptes économiques de l’environnement à Eurostat à partir de 2017. Il s’agit des trois comptes qui doivent être transmis depuis 2013, à savoir les comptes des taxes environnementales par activité économique (Environmental Taxes by Economic Activity, ETEA), les comptes des émissions atmosphériques (Air Emissions Accounts, AEA) et les comptes des flux de matières à l’échelle de l’économie (Economy-Wide Material Flow Accounts, EW-MFA), mais aussi des trois comptes qui doivent être fournis à partir de 2017, à savoir les comptes du secteur des biens et services environnementaux (Environmental Goods and Services Sector, EGSS), les comptes des dépenses de protection de l'environnement (Environmental Protection Expenditure Accounts, EPEA) et les comptes des flux physiques d'énergie (Physical Energy Flow Accounts, PEFA).

    L’institut des comptes nationaux (ICN) présente, dans cette publication, les comptes des flux physiques d'énergie pour la période 2014-2015.

    REP_PEFA2017_11551
     
  • Perspectives énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2030 [05/04/2004]

    Cette publication sur les perspectives énergétiques de long terme pour la Belgique est la deuxième sur ce thème réalisée par le Bureau fédéral du Plan. Une première étude intitulée "Perspectives énergétiques 2000-2020 : scénarios exploratoires pour la Belgique" a en effet été publiée en janvier 2001, et la production régulière d’autres études prospectives de même nature est prévue dans les années à venir.

    Planning Paper 95
     
  • Projection des émissions de GES à l’horizon 2010 pour la Belgique : Une actualisation [10/03/2004]

    L’objet de cette note est de fournir une projection actualisée des émissions de ges pour la Belgique, pour la période 2001-2010, réalisée avec le modèle macro-sectoriel hermes.Working Paper 09-04
     
  • Perspectives énergétiques 2000-2020 - Scénarios exploratoires pour la Belgique [15/01/2001]

    Cette étude explore des scénarios énergétiques pour la Belgique à l’horizon 2020 avec comme objectif principal d’identifier et de discuter les principales questions et incertitudes qui affecteront le système énergétique belge ces vingt prochaines années. Pour chacun de ces scénarios, l’évolution correspondante des émissions de co2 est calculée.

    En conséquence, elle fournit des éléments d’information utiles pour l’élaboration du programme indicatif des moyens de production d’électricité et du plan indicatif d’approvisionnement en gaz naturel qui devront être élaborés prochainement dans le cadre des lois du 29 avril 1999 relatives à la libéralisation des marchés de l’électricité et du gaz. Elle permet aussi de mettre en perspective l’effort de réduction des émissions de co2 nécessaire pour satisfaire les objectifs de Kyoto et d’éclairer les possibilités de réduction des émissions dans les différents secteurs.

    Planning Paper 88
     
Aucun enregistrement
Please do not visit, its a trap for bots