Page Title

Thématiques

Les études réalisées par le BFP sont essentiellement articulées autour de 11 thèmes principaux : Comptes et analyses environnementaux, Comptes et analyses sectoriels, Développement durable, Economie internationale, Energie, Etudes structurelles, Finances publiques, Marché du travail, Perspectives et analyses macroéconomiques, Protection sociale, démographie et prospective, Transport.

Marché du travail

Contact

  • http://labour.plan.be

Perspectives budgétaires 2020-2025 des entités fédérées – Version de mars 2020 [25/03/2020]

Les Perspectives économiques 2020-2025 de mars 2020 du Bureau fédéral du Plan présentent une projection du solde de financement de l’ensemble des communautés et régions. Le présent rapport en fournit une désagrégation, en distinguant la Communauté flamande, la Communauté française, la Région wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale et les autres entités fédérées. Ces chiffres feront l’objet d’une actualisation et d’un commentaire détaillé lors de la publication des « Perspectives économiques 2020-2025 » en juin 2020 et des « Perspectives économiques régionales 2020-2025 » en juillet 2020.

Perspectives économiques 2020-2025 – Version de mars 2020 [20/03/2020]

Les présentes perspectives économiques constituent une contribution à la préparation du Programme de stabilité 2020-2023 et du Programme national de réforme 2020. Compte tenu du calendrier de ces deux programmes, ces perspectives de mars tiennent uniquement compte de l’information disponible au 11 mars, ce qui constitue une faiblesse importante dans le contexte économique actuel où des risques à la baisse surviennent à un rythme soutenu. Les présentes perspectives doivent donc davantage être considérées comme une projection technique réalisée en vue des deux programmes mentionnés ci-dessus.

Exportations, hétérogénéité des entreprises et emploi en Belgique : une analyse entrées-sorties [29/01/2020]

Dans cette étude, l’emploi lié directement et indirectement aux exportations est estimé sur base d’un tableau entrées-sorties hétérogène en termes d’exportations. Dans ce tableau, les branches de la manufacture sont désagrégées selon l’intensité d’exportation des entreprises pour tenir compte de différences dans leurs processus de production. Les résultats montrent que 1,32 million d’emplois en Belgique étaient liés aux exportations en 2010, soit 29,5 % de l’emploi total.

La croissance de l’économie belge ne dépasserait pas 1,1 % en 2019 et 2020 [05/09/2019]

Les perspectives pour l’économie européenne se sont assombries depuis notre dernière estimation réalisée en juin, et ce en raison de l’augmentation de l’incertitude qui entoure les tensions commerciales et le Brexit. Notons que les présentes perspectives ne tiennent pas compte des effets directs d’une éventuelle sortie sans accord du Royaume-Uni de l’Union européenne, laquelle demeure un risque important. 

Les aides à l’emploi pour les jeunes Bruxellois : quels effets ? [08/07/2019]

Les dispositifs d’aide à l’emploi évalués ont notamment comme objectif de favoriser l’intégration des jeunes demandeurs d’emploi bruxellois sur le marché du travail. Pour les jeunes les moins qualifiés, cet objectif est atteint puisque les dispositifs accélèrent généralement la sortie du chômage vers l’emploi. Pour les plus qualifiés, les dispositifs pourraient être rendus plus efficaces en y réservant l’accès aux personnes ayant une certaine durée de chômage.

Contact

  • http://labour.plan.be

Les analyses du Bureau fédéral du Plan (BFP) abordant la problématique « marché du travail » sont principalement orientées vers la prévision et les projections à moyen et long terme. Des évaluations des mesures ou des réformes du marché du travail telles que les réductions de cotisations sociales ou les subventions salariales sont réalisées régulièrement.

Le BFP réalise différents types de travaux ayant pour thème principal le marché du travail :

  • Le BFP étudie et modélise les influences mutuelles entre les évolutions macroéconomiques et celles du marché du travail. Ceci permet l’analyse des impacts sur l’économie de mesures envisagées par les autorités publiques, mais aussi de l’impact des évolutions de la conjoncture économique sur la situation du marché du travail. La modélisation du marché du travail repose notamment sur une analyse détaillée des déterminants de l’emploi, des salaires ...
  • Le BFP élabore le « Budget économique » (voir le thème « Perspectives à court terme et conjoncture ») qui fournit le cadrage macroéconomique de court terme pour l’élaboration des budgets et des contrôles budgétaires par les autorités compétentes et dans lequel interviennent les évolutions de l’emploi, des salaires et du chômage.
  • Le BFP produit des projections détaillées à moyen terme (portant sur six années) de l’évolution du marché du travail national et par branches d’activité (voir le thème « Perspectives et analyses macroéconomiques à moyen terme »). Ces projections sont également réalisées pour chacune des entités fédérées dans le cadre du projet HERMREG qui associe le BFP à trois institutions régionales: le SVR, l’IBSA et l’IWEPS (voir le thème « Perspectives et analyses macroéconomiques à moyen terme> Economie régionale”).

Outre les applications macroéconomiques, des analyses sont également réalisées à partir des bases de données individuelles longitudinales, principalement dans le domaine de la formation des salaires. De même,  l'impact de politiques visant à augmenter le taux d'activité de certains groupes sur le marché du travail est également analysé par ce biais.

Enfin, le BFP étudie également dans une large mesure des aspects qualitatifs comme la segmentation du marché du travail selon des caractéristiques personnelles et des critères liés à la nature des emplois.

Méthodes et instruments

Outre plusieurs banques de données originales sur le plan analytique, les instruments utilisés sont :

  • les modules du marché du travail des modèles macroéconomiques nationaux MODTRIM, HERMES et HERMREG. HERMES contient des modules spécifiques pour la durée du travail, le coût du travail, l’allocation de l’emploi entre différents types de travail au niveau des branches et pour l’emploi dans le secteur des titres-services.
  • Tant dans HERMES que dans HERMREG, l’offre de main-d’œuvre est modélisée au moyen d’un module sociodémographique prévoyant aussi de projeter la demande de remplacement créée par la sortie de générations de travailleurs du marché du travail ainsi que les  besoins de recrutement qui seront comblés par les nouvelles générations qui s’y présentent;
  • analyses de type panel, double différence et discontinuité de la régression.

Contact

  • http://labour.plan.be
Please do not visit, its a trap for bots