Page Title

Actualités

Tout ce qui fait ou fera l’actualité du BFP est présenté dans cette rubrique : qu’il s’agisse de ses dernières études, des communiqués de presse en relation avec celles-ci, d’articles ou encore l’annonce de ses prochaines publications, workshops, colloques.

Actualités (59)

2021

  • Belgique – surmortalité en 2020 : 124 000 années de vie perdues 10/05/2021

    [[Illustration_Picture]]

    La surmortalité en 2020 est estimée à 16 000 décès. Ces 16 000 personnes ont perdu ensemble 124 000 années de vie vu leur espérance de vie, soit 7,7 ans en moyenne par personne. Ces valeurs obtenues semblent montrer que la COVID-19 n’aurait pas entrainé uniquement la mort des personnes les plus fragiles qui seraient décédées, en l’absence de l’épidémie, dans les semaines ou mois qui suivent.

  • Conseiller.ère en communication (H/F/X) - Contrat à durée indéterminée 07/05/2021

    [[Illustration_Picture]]

    L’économie, la sécurité sociale, les transports, l’énergie, le développement durable : tous ces sujets au cœur de débats de société vous intéressent ? Vous êtes un communicateur chevronné ? Le Bureau fédéral du Plan recherche le ou la chef.fe qui orchestrera sa communication externe.

    Valoriser nos travaux via les canaux adéquats, informer nos différents publics, contribuer à notre stratégie d’image…autant de tâches passionnantes à relever.

  • Effets macroéconomiques et budgétaires du projet de plan national pour la reprise et la résilience - Rapport au secrétaire d'État pour la Relance et les Investissements stratégiques 28/04/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Le plan national pour la reprise et la résilience détaille l’usage qui sera fait de la dotation européenne de 5,925 milliards d’euros dans le cadre de la facilité du même nom. La majeure partie du plan belge, soit 88 %, est directement dévolue à un accroissement du stock de capital de l’économie belge, par des investissements publics et par des aides à l'investissement privé. À court terme, au plus fort de l’effet de relance du plan, le surcroît d’activité économique atteindrait 0,2 % par rapport à un scénario hors plan. Bien que l'impulsion soit temporaire, elle entraîne des effets de long terme en raison de l’augmentation du stock de capital public et du soutien aux activités de R&D qui améliorent la rentabilité du stock de capital des entreprises et encouragent son accumulation. À l’horizon 2040, le PIB devrait encore être supérieur de 0,1 % à la trajectoire de croissance hors plan. Cette estimation ne tient pas compte du volet réformes du plan, ni des plans de relance, d’investissements et de réforme plus larges annoncés par les Régions et le pouvoir fédéral, ni de l’effet induit sur l’économie belge des plans étrangers.

  • Webinaire : Eclairage sur les perspectives de population dans le contexte de la Covid-19 01/04/2021

    [[Illustration_Picture]]

    L’impact de la Covid-19 sur la mortalité en 2020 a déjà été bien documenté. Néanmoins, cette crise aura aussi des répercussions sur les autres composantes de la croissance de la population, à savoir les migrations internationales et la fécondité, à court et moyen terme. Lors de ce séminaire, l’accent sera mis non seulement sur l’évolution future de la population en Belgique, mais aussi sur ses composantes : naissances, décès et migrations internationales.

  • Perspectives démographiques 2020-2070 - Scénario de référence et variantes 31/03/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Cette publication présente les principaux résultats des perspectives démographiques pour la Belgique : population, ménages, naissances, décès, migrations internationales et migrations internes.  Afin de mettre en avant la sensibilité des résultats à certaines hypothèses retenues, trois scénarios alternatifs y sont analysés : l’un lié à la crise sanitaire (Covid-19), un autre modifiant l’hypothèse de mortalité à long terme et un dernier adaptant l’hypothèse relative à l’émigration internationale.

  • Impact positif mais limité de la mesure "premiers engagements" sur la survie des jeunes entreprises 05/03/2021  - Communiqués

    [[Illustration_Picture]]

    La mesure "premiers engagements" vise à promouvoir l’emploi en soutenant les petites et nouvelles entreprises. Sous le gouvernement Michel, elle a été renforcée dans le cadre du tax shift et a gagné en notoriété. Quatre ans plus tard, que révèle une première évaluation de son impact ? La mesure augmente modérément les chances de survie des petites et nouvelles entreprises et les nouvelles modalités ne semblent pas renforcer ces chances. Notre analyse ne permet toutefois pas de dire si les nouvelles modalités ne répondent pas à un besoin des jeunes entreprises ou si ce renforcement a attiré un plus grand nombre d’employeurs à risque.

  • WP 02-21 : Analyse des effets de la mesure "premiers engagements" sur la survie des jeunes entreprises qui emploient des salariés 05/03/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    La mesure "premiers engagements" vise à promouvoir l’emploi en soutenant les nouvelles et petites entreprises. L’analyse montre que la mesure a un effet positif mais modeste sur la probabilité de survie des jeunes entreprises. De plus, le renforcement en 2016 ne semble pas générer de gain additionnel. D’une part, ces résultats laisseraient supposer que l’extension des modalités ne répondait pas à un vrai besoin des bénéficiaires. D’autre part, le renforcement aurait pu inciter un plus grand nombre d’employeurs à se lancer dans une activité risquée.

  • Perspectives budgétaires 2021-2026 des entités fédérées - Projection élaborée en tenant compte des informations disponibles au 8 février 2021 05/03/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Les Perspectives économiques 2021-2026 de février 2021 du Bureau fédéral du Plan présentent une projection du solde de financement de l’ensemble des communautés et régions. Le présent rapport en fournit une désagrégation, en distinguant la Communauté flamande, la Communauté française, la Région wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale et les autres entités fédérées. Ces chiffres feront l’objet d’une actualisation et d’un commentaire détaillé lors de la publication des "Perspectives économiques 2021-2026" en juin 2021 et des "Perspectives économiques  régionales 2021-2026" en juillet 2021.

  • Webinar : Vingt ans de perspectives énergétiques à long terme - Une analyse rétrospective 01/03/2021

    [[Illustration_Picture]]

    Le Bureau fédéral du Plan élabore des perspectives énergétiques à long terme pour la Belgique depuis 20 ans, à la fréquence d’une étude tous les 3 ans. A l’automne 2020, de nouvelles perspectives énergétiques auraient dû paraître mais ça n’a pas pu être le cas. Un projet de longue date a pu se concrétiser à la place : réaliser et publier une analyse rétrospective des perspectives antérieures (Enregistrement disponible).

  • Perspectives économiques 2021-2026 – Version de février 2021 26/02/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Ce rapport constitue une contribution à la préparation du nouveau Programme de Stabilité et du nouveau Programme National de Réforme. Il reprend les principaux résultats de la version préliminaire des « Perspectives économiques 2021-2026 » dont la version définitive sera publiée en juin 2021.

  • Les dépenses de transport des ménages - Actualisation 2021 17/02/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Ce working paper décrit les principales évolutions des dépenses de consommation des ménages en Belgique pour la fonction de transport. Plusieurs sources de données sont exploitées : d’une part, les données issues des comptes nationaux sur les dépenses de consommation finale des ménages (ICN, Eurostat) et, d’autre part, les résultats des enquêtes sur le budget des ménages (Statbel).

  • Colonnes G et H du tableau supplémentaire sur les régimes de pensions en assurance sociale (tableau 29) 16/02/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Le tableau supplémentaire 29 du programme de transmission d’Eurostat couvre les régimes de pensions légales et de pensions complémentaires de l’assurance sociale en Belgique. Le BFP est chargé de la compilation des colonnes G et H qui reprennent les engagements de pension des régimes de pensions légales définis comme la valeur présente actualisée des pensions de retraite et de survie futures des bénéficiaires actuels ainsi que des bénéficiaires futurs qui ont déjà accumulé des droits au moment de l’évaluation.

    Cette version du rapport de janvier 2021 est une mise à jour de la version publiée initialement en décembre 2020 sur le site internet du BFP.

  • Après s’être contractée de 6,2 % l’an dernier, l’économie belge devrait partiellement se redresser et afficher une croissance de 4,1 % en 2021 11/02/2021  - Communiqués

    [[Illustration_Picture]]

    L’économie belge a traversé une récession exceptionnellement sévère au cours du premier semestre de 2020, suite aux mesures prises en Belgique et à l’étranger pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Dans la plupart des pays de la zone euro, la reprise économique au second semestre s’est avérée plus vigoureuse que prévu initialement. La Belgique a enregistré une croissance annuelle de -6,2 % en 2020 (contre -7,4 % estimé en septembre dernier). Pour le moment, les résurgences du virus freinent la reprise économique dans la zone euro, mais cette reprise devrait connaître un second souffle à mesure que la part de la population ayant été vaccinée augmentera. En 2021, l’économie belge devrait renouer avec une croissance de 4,1 % (contre 6,5 % estimé en septembre). Quant à l’emploi intérieur, il devrait diminuer de 37 000 personnes sur l’ensemble des deux années.

  • Indicateurs complémentaires au PIB, 2021 03/02/2021  - Publications

    [[Illustration_Picture]]

    Cette publication présente la mise à jour annuelle d'un ensemble d’indicateurs complémentaires au PIB, portant, en fonction de la disponibilité des données, sur la période 1990-2019. Ce rapport met l'accent sur la santé mentale, avec trois nouveaux indicateurs à ce sujet, et sur les différences entre les femmes et les hommes.  Il met à jour l’indicateur composite pour mesurer le bien-être “Ici et maintenant” pour la Belgique et pour 11 catégories de population (selon le sexe, l'âge et le revenu), ainsi que quatre indicateurs composites pour mesurer le soutenabilité du bien-être (dimension "Plus tard"). Un indicateur composite pour la troisième dimension du développement durable "Ailleurs" sera proposé dans les prochaines éditions.

  • Avant la Covid-19, le bien-être était déjà en diminution 03/02/2021  - Communiqués

    [[Illustration_Picture]]

    Le bien-être des Belges se dégrade depuis 2008. Après une embellie entre 2015 et 2018, l'indicateur de bien-être du Bureau fédéral du Plan diminue à nouveau en 2019. En cause, une dégradation de la santé et des relations sociales. La crise de la Covid-19 va encore accentuer la dégradation du bien-être en 2020. C'est ce qui ressort du rapport sur les indicateurs complémentaires au PIB publié aujourd'hui.

  • Quel potentiel de réduction de la congestion routière peut offrir le covoiturage ? 28/01/2021

    [[Illustration_Picture]]

    Combiner des mesures maniant le « bâton » (un prélèvement kilométrique généralisé) et la « carotte » (soutien du covoiturage) permettrait de relever le taux d’occupation des voitures de 1,44 à 1,5 en Belgique. Cette augmentation relativement limitée s’explique principalement par la proportion relativement faible de trajets pour lesquels une augmentation du coefficient d’occupation est une option réaliste, et par certains des inconvénients liés à l'organisation du covoiturage. Toutefois, cette combinaison de mesures peut conduire à une amélioration sensible des conditions de circulation aux endroits et aux périodes où la congestion est la plus forte.

  • Santé mentale en Belgique: les coûts cachés de la Covid-19 22/01/2021

    [[Illustration_Picture]]

    La crise de la COVID-19 met la santé mentale de la population en Belgique sous pression alors que l’évolution à long terme des indicateurs de santé mentale avant cette crise était déjà préoccupante. Les problèmes de santé mentale génèrent des coûts économiques directs sous la forme de dépenses de revenus de remplacement et de soins de santé. Indirectement ils freinent le potentiel de croissance de l'emploi et de la productivité.

Premier Préc. 1 de 3  Suivant Dernier
Please do not visit, its a trap for bots