Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Etude sur les perspectives d’approvisionnement en électricité 2008-2017 [EPE 2008-2017 - Final report]

L’étude sur les perspectives d’approvisionnement en électricité (étude prospective) 2008-2017 s’inscrit dans la continuité des programmes indicatifs élaborés par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) ainsi que dans la ligne des études menées par le Bureau fédéral du Plan (BFP) dans le cadre des « Planning Papers » relatifs aux perspectives énergétiques de la Belgique et des travaux réalisés en support de différentes études, telles que l’étude Post Kyoto ou l’étude pour la Commission Energie 2030.

Afin d’assurer cette continuité, les auteurs de la présente étude, la Direction générale de l’Energie du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie et le BFP, ont adopté une méthodologie proche de celle suivie précédemment. La méthodologie comporte une analyse générale de l’approvisionnement électrique dans un contexte énergétique global, effectuée à l’aide du modèle PRIMES, complétée par des analyses davantage orientées sur la gestion du système électrique.

Il a paru important, afin de tenir compte de tous les facteurs déterminant la demande et l’offre d’électricité, de faire appel à la collaboration de représentants du gestionnaire du réseau de transport (Elia), du régulateur fédéral (CREG) et de la Banque nationale de Belgique (BNB). Cette mise en commun des connaissances et des outils régulièrement utilisés par les différentes instances représentées au sein du groupe de travail, à savoir PRIMES (BFP), SPARK (Elia) et PROCREAS (CREG), a permis de multiplier les analyses. Ces modèles, décrits dans les chapitres suivants (cf. chapitre 5), sont différents, mais tous ont utilisé, dans la mesure du possible, les mêmes données de base et hypothèses et ont analysé les mêmes scénarios (SPARK et PROCREAS ont cependant analysé moins de scénarios que PRIMES). Les résultats de l’étude prospective gagnent ainsi en robustesse.

L’étude prospective a pour objet d’examiner les possibilités de réaliser l'adéquation entre l’offre et la demande d’électricité, à moyen et à long termes, en tenant compte de la nécessité d’assurer une diversification appropriée des combustibles, de promouvoir l'utilisation des sources d'énergie renouvelables, d’intégrer les contraintes environnementales définies par les régions et de promouvoir les technologies de production à faible émission de gaz à effet de serre.

La question de l’adéquation entre l’offre et la demande d’électricité est actuellement au centre de toutes les attentions. Elle est fondamentale pour la détermination, à terme, des prix d’équilibre. Elle est cruciale pour la sécurité d’approvisionnement en énergie électrique.

La libéralisation complète du secteur de l’électricité, en Belgique et en Europe, en ouvrant les frontières et les marchés nationaux, a profondément changé la physionomie du secteur et du marché de l’électricité. Elle soulève la question de la continuité et de la garantie des investissements dans de nouveaux moyens de production, destinés à remplacer les unités déclassées et à rencontrer une demande en croissance continuelle, ainsi que des investissements en infrastructures de transport et d’interconnexion qui y sont liés (qui ne sont pas examinés dans la présente étude, mais doivent, en vertu de la loi, faire l’objet d’un plan de développement du réseau de transport).

Elle pose également la question du rôle que joueront, à l’avenir, les importations (et les exportations) d’électricité par rapport à la production « domestique ». Quelles capacités de production installées en Belgique permettront de rencontrer à la fois la demande nationale et la demande internationale, avec un degré de fiabilité élevé, dans un contexte hautement concurrentiel, où chaque unité de production devra avoir la rentabilité attendue des acteurs du marché ?

Les résultats et les conclusions présentés dans ce document devraient permettre d’éclairer les décideurs sur ces questions. C’est, en tout cas, le but que se sont fixé les auteurs de cette étude prospective 2008-2017.

  Documents associés

None

  PDF & Download

  Auteurs

Ouvrage collectif,
 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Others

  Autres sites


Please do not visit, its a trap for bots