Page Title

Thématiques

Les études réalisées par le BFP sont essentiellement articulées autour de 11 thèmes principaux : Comptes et analyses environnementaux, Comptes et analyses sectoriels, Développement durable, Economie internationale, Energie, Etudes structurelles, Finances publiques, Marché du travail, Perspectives et analyses macroéconomiques, Protection sociale, démographie et prospective, Transport.

Etudes structurelles

Contact

  • http://regulation.plan.be

Fact sheet 006 : Les sources de la croissance de la productivité du travail en Belgique [23/09/2021]

Qu’est-ce qui soutient la croissance de la productivité du travail en Belgique ? Les données de la base EUKLEMS du Bureau fédéral du Plan donnent une réponse à cette question.

Le stock de capital net [20/09/2021]

Disponible dans les Comptes nationaux, le stock de capital renseigne sur la valeur à un moment déterminé des actifs accumulés dans l’économie. Il est composé de différents actifs fixes et provient de l’investissement réalisé par les différents agents économiques.

Plan pour la reprise et la résilience [05/07/2021]

Le Bureau fédéral du Plan a été amené à évaluer le Plan national pour la reprise et la résilience. Voici les rapports qui y sont consacrés :

Business dynamism and productivity growth in Belgium [28/05/2021]

Cette étude examine l'évolution du dynamisme entrepreneurial et son lien éventuel avec la croissance de la productivité en Belgique. Des statistiques sur la création d'entreprises, le retrait d'entreprises et la redistribution de la production entre entreprises au sein des branches d’activité sont présentées. Des données sur les entreprises belges, couvrant la période 2003-2017, sont utilisées pour décomposer la croissance de la productivité. Cette étude fournit des indications probantes d’une contribution substantielle des start-up dans les premières années de leur création à la croissance de la productivité des branches d’activité.

Effets macroéconomiques et budgétaires du projet de plan national pour la reprise et la résilience - Rapport au secrétaire d'État pour la Relance et les Investissements stratégiques [28/04/2021]

Le plan national pour la reprise et la résilience détaille l’usage qui sera fait de la dotation européenne de 5,925 milliards d’euros dans le cadre de la facilité du même nom. La majeure partie du plan belge, soit 88 %, est directement dévolue à un accroissement du stock de capital de l’économie belge, par des investissements publics et par des aides à l'investissement privé. À court terme, au plus fort de l’effet de relance du plan, le surcroît d’activité économique atteindrait 0,2 % par rapport à un scénario hors plan. Bien que l'impulsion soit temporaire, elle entraîne des effets de long terme en raison de l’augmentation du stock de capital public et du soutien aux activités de R&D qui améliorent la rentabilité du stock de capital des entreprises et encouragent son accumulation. À l’horizon 2040, le PIB devrait encore être supérieur de 0,1 % à la trajectoire de croissance hors plan. Cette estimation ne tient pas compte du volet réformes du plan, ni des plans de relance, d’investissements et de réforme plus larges annoncés par les Régions et le pouvoir fédéral, ni de l’effet induit sur l’économie belge des plans étrangers.

Contact

  • http://regulation.plan.be

Mieux comprendre les évolutions structurelles de l’économie belge, son insertion dans l’Union européenne et dans le monde est important pour identifier les facteurs clés de la croissance à long terme.

Contact

  • http://regulation.plan.be
Please do not visit, its a trap for bots