Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Perspectives économiques régionales 2012-2017 - Mise à jour de septembre 2012 [ Article 20120927 - 27/09/2012]

!

La version de l'article disponible ci-dessus en format HTML ne contient généralement pas l'ensemble des informations reprises dans l'article en format pdf. Pour une version complète de l'article (avec les graphiques et tableaux), veuillez télécharger l'article en format pdf disponible dans le cadre "PDF & downloads" situé à droite.

En collaboration avec ses partenaires régionaux, le Bureau fédéral du Plan vient de réaliser une mise à jour des perspectives régionales 2012‐2017 parues en mai 2012. Cette mise à jour est basée sur de nouvelles perspectives nationales, elles‐mêmes fondées sur un environnement international caractérisé par une croissance économique qui marque le pas en 2012, une récession pour la zone euro ne pouvant être évitée.

Dans ce contexte peu porteur, la croissance économique belge serait légèrement négative en 2012. Elle remonterait ensuite graduellement sous l’impulsion d’une reprise mondiale qui, timide au départ, tendrait à s’accélérer à moyen terme.

Au niveau régional, le ralentissement de la croissance économique en début de période (2012) concernerait les trois régions belges, mais c’est en Flandre que le repli de l’activité serait le plus  perceptible. A partir de 2013, les performances des trois régions se redresseraient progressivement et les croissances régionales, très proches les unes des autres, se stabiliseraient à moyen terme (période 2014‐2017) autour d’une moyenne nationale de 1,8 %. Un différentiel de croissance entre les trois régions, en faveur de la Flandre, persisterait en projection, mais, par rapport au passé, il tendrait toutefois à se resserrer.

L’atonie de l’emploi, prévue pour cette année et l’année prochaine au niveau national, serait généralisée aux trois régions. A partir de 2014, en phase avec la poursuite du redressement de la croissance, l’emploi intérieur de chaque région retrouverait progressivement un rythme d’augmentation assez proche à ce qu’il était avant la crise, soit entre 0,9 et 1 % par an, en moyenne. Au total, sur la période 2012‐2017, l’emploi serait gonflé de 32 000 unités à Bruxelles ; en Wallonie, il progresserait de 49 000 unités, alors qu’en Flandre, le gain serait de 113 000 unités.

Le chômage devrait augmenter à court terme dans les trois régions du pays, la hausse étant un peu moins marquée en Wallonie que dans les deux autres régions. Une baisse des taux de chômage s’amorcerait ensuite graduellement. En 2017, le taux de chômage atteindrait 19,8 % à Bruxelles, soit un taux quasiment identique à celui d’avant‐crise (19,6 % en 2008). En Wallonie, le taux de chômage calculé pour 2017 (soit 16 %) serait plus bas que le taux observé en 2008 (17,1 %). En Flandre, enfin, le taux de chômage en fin de période (8,4 %) serait identique à celui observé en 2010.

En 2017, Bruxelles compterait ainsi 120 000 chômeurs (soit 5 000 de plus qu’en 2011) et la Wallonie 270 500 (‐3 400).

  Documents associés

None
Please do not visit, its a trap for bots