Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Measuring social protection for older people with long-term care needs in Belgium. A report on the completion of an OECD data collection questionnaire [REP_PROTSEC_16]

La protection sociale des soins de longue durée varie amplement selon les pays et, à ce jour, aucune comparaison systématique des expériences de patients recourant à ces soins dans différents pays n’a été réalisée. Face à ce déficit d’informations, l’OCDE et la Commission européenne (CE) ont lancé un projet visant à comparer quantitativement, par la méthode des cas types, la couverture sociale des soins de longue durée dans les pays de l’OCDE et de l’UE. La protection sociale englobe à la fois les prestations en espèces conditionnées par les besoins en soins de longue durée et les services de soins de longue durée gratuits ou subventionnés. Un questionnaire a été distribué en vue de la collecte de données. Ce rapport précise comment les données pour la Belgique ont été obtenues. Les prestations suivantes ont été prises en considération : l’allocation pour l’aide aux personnes âgées, les interventions forfaitaires pour incontinence et pour malades chroniques, les prestations de l’assurance soins flamande, la couverture par l’assurance maladie et invalidité des soins infirmiers à domicile et des soins en institution, les soins à domicile (en dehors des soins infirmiers) encadrés et subventionnés par les gouvernements régionaux et les titres‐services. Les données se réfèrent à 2015.

Les résultats montrent que, premièrement, les coûts des soins qui sont payés directement par le gouvernement (à travers le système dʹassurance‐maladie sociale, les subventions aux prestataires de soins à domicile et subventions et abattements fiscaux pour les titres‐services) dépassent de loin les prestations en espèces conditionnelles à la dépendance des gouvernements fédéral et régional. Deuxièmement, dans tous les cas types de soins à domicile la plupart des coûts totaux sont pris en charge par les différents systèmes publics, de 72 % pour le cas « faible besoin ‐ haute revenu » à 100 % pour le cas « besoin élevé ‐ bas revenu ». En général, le taux de couverture augmente avec la gravité du besoin et diminue avec le revenu. Troisièmement, les personnes âgées les plus dépendantes généralement pourront se permettre des soins résidentiels, grâce à l’allocation d’aide aux personnes âgées et l’assurance soins flamande. Pour les personnes âgées ayant des besoins de soins faibles à moyens et touchant une pension plutôt basse, des problèmes d’accessibilité financière peuvent se poser.

  Documents associés

None

  PDF & Download

  Auteurs


 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Report

Please do not visit, its a trap for bots