Page Title

Actualités

Tout ce qui fait ou fera l’actualité du BFP est présenté dans cette rubrique : qu’il s’agisse de ses dernières études, des communiqués de presse en relation avec celles-ci, d’articles ou encore l’annonce de ses prochaines publications, workshops, colloques.

Communiqués de presse (25)

2020

  • Impact économique de la crise sanitaire « Covid-19 » : un scénario ( 08/04/2020 )

    Impact économique de la crise sanitaire « Covid-19 » : un scénario

    Sur base d’un scénario envisageant un confinement de la population au régime actuel pour une durée de 7 semaines, la Banque nationale de Belgique et le Bureau fédéral du Plan estiment que le PIB réel de l’économie belge pourrait se contracter de 8% en 2020. Un rebond (+8,6 %) est envisagé en 2021 pour autant que la phase aigüe de la crise (concentrée sur la première moitié de 2020) n’inflige pas de dommage substantiel au potentiel productif de l’économie. La BNB et le BFP s’attendent à ce que les mesures prises pour protéger le revenu disponible des ménages jettent les bases d’une reprise rapide de la consommation à partir du troisième trimestre de cette année. L’analyse montre par ailleurs que la trésorerie des entreprises subit un stress considérable reflétant les pertes de chiffre d’affaires. La vigueur de la reprise envisagée pour la seconde moitié de l’année et en 2021 repose sur l’hypothèse technique que le stress de trésorerie ne donne pas lieu à des problèmes de solvabilité conduisant à de nombreuses faillites d’entreprises et, par extension, à une hausse durable du chômage. L’impact attendu sur les finances publiques est à la mesure du choc, avec un déficit d’au moins 7,5 % du PIB et une dette autour de 115 % fin 2020.


2019

  • L’industrie pharmaceutique belge : un secteur de haute technologie dont la compétitivité s’améliore ( 09/05/2019 )

    L’industrie pharmaceutique belge : un secteur de haute technologie dont la compétitivité s’améliore

    Dans le cadre de l’Observatoire de l’industrie pharmaceutique, le Bureau fédéral du Plan a analysé la position compétitive de cette industrie en Europe. Acteur du redéploiement industriel vers des activités de haute technologie basées sur la connaissance, la pharmacie est une branche d’activité qui a engrangé d’importants gains de productivité tout en augmentant l’emploi. La mobilisation des ressources en faveur de l’innovation lui a permis de consolider sa position en Europe et continue de faire de la Belgique, une destination privilégiée pour la localisation de ses activités.


  • Avantages fiscaux aux entreprises pour la R&D : la Belgique la plus généreuse des pays de l’OCDE ( 07/05/2019 )

    Avantages fiscaux aux entreprises pour la R&D : la Belgique la plus généreuse des pays de l’OCDE

    Dans le droit fil de son engagement à porter les dépenses de recherche et développement (R&D) à 3 % du PIB, le gouvernement fédéral belge a introduit, entre 2005 et 2008, une série d’avantages fiscaux pour soutenir les activités de R&D des entreprises. Le Bureau fédéral du Plan vient de réaliser la troisième évaluation de ces avantages et conclut qu’ils ont bien contribué à l’augmentation récente de l’intensité de R&D en Belgique mais que certaines adaptations peuvent être envisagées.


2018

  • L’impact économique d’une réforme des services professionnels en Belgique ( 05/07/2018 )

    L’impact économique d’une réforme des services professionnels en Belgique

    Les simulations réalisées par le Bureau fédéral du Plan montrent que la libéralisation des services juridiques, comptables et d’architectes soutient la croissance économique tant à court qu’à long terme. Cet impact positif s’explique par l’amélioration du fonctionnement de ces services et par l’effet positif sur les autres branches d’activité qui utilisent ces services comme input dans leur processus de production. Ce soutien à la croissance permet aussi de créer des marges budgétaires.


2017

  • Croissance de la productivité et de l’emploi : le défi de la Belgique ( 17/10/2017 )

    Croissance de la productivité et de l’emploi : le défi de la Belgique

    Sur la période 1970-2015, le ralentissement de la croissance du PIB par personne en Belgique s’explique essentiellement par un affaiblissement de la croissance de la productivité du travail. Jusqu’au milieu des années quatre-vingt, la baisse des heures travaillées par personne a aussi contribué à ce ralentissement.


  • Des investissements publics pour soutenir la croissance en Belgique ( 27/01/2017 )

    Des investissements publics pour soutenir la croissance en Belgique

    Une simulation du Bureau fédéral du Plan montre que les autorités publiques peuvent stimuler la croissance économique à long terme en réalisant davantage d'investissements. Comme la croissance supplémentaire ainsi générée est bénéfique pour les caisses de l’Etat, le coût de cette mesure reste limité.


2016

  • La contribution des jeunes entreprises à l’emploi et à la productivité en Belgique ( 24/06/2016 )

    La contribution des jeunes entreprises à l’emploi et à la productivité en Belgique

    Le Bureau fédéral du Plan participe à un certain nombre de projets coordonnés par l’OCDE dans lesquels, sur base des données d’entreprise, la dynamique de l’emploi et de la productivité au niveau des branches d’activité est comparée entre pays. Ces projets mettent en lumière le rôle des jeunes entreprises et la diminution structurelle de l’entrée de nouvelles entreprises. Étant donné l’importance des jeunes entreprises, cette diminution peut expliquer une partie du ralentissement du taux de croissance de la productivité dans les pays de l’OCDE.


  • Les charges administratives en Belgique en 2014 ( 08/03/2016 )

    Les charges administratives en Belgique en 2014

    À la demande du gouvernement et en collaboration avec l’Agence pour la simplification administrative (ASA), le Bureau fédéral du Plan a estimé le coût des charges administratives pesant sur les entreprises et les indépendants belges pour l’année 2014. Il s’agit de la huitième enquête bisannuelle réalisée selon la même procédure depuis 2000. Les domaines réglementaires couverts par l’enquête sont la fiscalité, l’emploi et l’environnement. En plus de la dimension quantitative, l’enquête contient aussi un important volet qualitatif permettant de rendre compte de l’opinion des entreprises et des indépendants sur la problématique des charges administratives.


2015

  • Évaluation de l’aide publique à la recherche et au développement dans les entreprises en Belgique ( 29/06/2015 )

    Évaluation de l’aide publique à la recherche et au développement dans les entreprises en Belgique

    Après une première analyse menée en 2012, le Bureau fédéral du Plan évalue à nouveau les avantages fiscaux fédéraux et les subventions régionales octroyés aux entreprises en vue de soutenir leurs investissements en recherche et développement (R&D). Il s’agit d’estimer la mesure dans laquelle l'aide publique a contribué à l'augmentation récente de l'intensité en R&D en Belgique.


2012

  • Fragilité de la structure financière des entreprises non financières du secteur marchand en Belgique en 2007 et 2010 ( 02/08/2012 )

    Fragilité de la structure financière des entreprises non financières du secteur marchand en Belgique en 2007 et 2010

    Alors que 2007 était encore une année faste pour les entreprises en Belgique, avec la création d'un nombre important de sociétés et une hausse de l'emploi, l’année 2008 voit l’éclatement de la crise financière mondiale entraînant avec elle une récession économique en 2009. Sur la base des comptes annuels publiés, la présente étude compare la situation financière des sociétés belges en 2007, c'est-à-dire une année avant la crise financière, avec celle de 2010, dernière année disponible qui se caractérise par un léger redressement de l'activité économique. Par ailleurs, la possibilité que de faibles résultats financiers en 2007 puissent expliquer, au moins en partie, les difficultés rencontrées par les entreprises sur la période 2008-2010 (comme les faillites) est envisagée.


  • Impact des subventions et des incitations fiscales sur la recherche et le développement des entreprises en Belgique (2001-2009) ( 18/06/2012 )

    Impact des subventions et des incitations fiscales sur la recherche et le développement des entreprises en Belgique (2001-2009)

    La recherche et le développement (R&D) sont communément considérés comme un des principaux déterminants de l'innovation et du progrès technologique. Lors du Sommet européen de Barcelone en 2002, les chefs d'Etat et de gouvernement se sont engagés à porter, à l'horizon 2010, les dépenses de R&D de l'Union européenne à 3% du PIB. Cet objectif n'a toutefois pas été atteint par la plupart des pays. Il a dès lors été réitéré dans le cadre de la stratégie Europe 2020 et figure dans le programme national de réforme de la Belgique. Afin de stimuler les activités de R&D, les autorités fédérales ont octroyé, au cours des dernières années, un certain nombre d'avantages fiscaux qui complètent l’aide régionale directe à la R&D. A la demande du Conseil central de l'économie, le Bureau fédéral du plan a réalisé une première évaluation des mesures fédérales récentes destinées à soutenir la R&D. L'évaluation porte uniquement sur le secteur des entreprises et donc pas sur l'aide fédérale à la recherche dans les universités, les hautes écoles ou les instituts scientifiques agréés.


2011

  • Participations publiques dans le secteur marchand ( 14/07/2011 )

    Participations publiques dans le secteur marchand

    Le Bureau fédéral du Plan publie de nouveaux chiffres sur les participations détenues par les pouvoirs publics (fédéraux, régionaux ou locaux) dans le secteur marchand au cours des dernières années. Sont considérées ici les participations représentant au minimum 5% du capital de l'entreprise et liées à des activités marchandes ; les activités dans le secteur public proprement dit ne sont donc pas prises en considération. Le second tableau ci-dessous présente les principaux chiffres. Les données détaillées, comme la ventilation des participations selon la branche d'activité, peuvent être consultées sur le site Internet du BFP (www.plan.be).

    La période 2003-2009 a connu quelques faits marquants qui méritent d'être mentionnés.


2010

  • La réglementation bride-t-elle la concurrence et la productivité dans le commerce de gros et de détail ? ( 30/06/2010 )

    La réglementation bride-t-elle la concurrence et la productivité dans le commerce de gros et de détail ?

    Le Bureau fédéral du Plan publie une étude sur les effets que pourrait avoir la réglementation du marché sur le fonctionnement du commerce de gros et de détail belge et, plus particulièrement, sur la concurrence et la productivité. Divers aspects de la concurrence et de la productivité sont examinés afin de donner une image nuancée des évolutions liées à la réglementation du marché. En voici les principaux résultats.


  • L’évolution des coûts unitaires du travail en Belgique de 1996 à 2008 ( 14/06/2010 )

    L’évolution des coûts unitaires du travail en Belgique de 1996 à 2008

    L’évolution des coûts unitaires du travail (CUT) a un impact majeur sur la compétitivité-prix d’une économie. Le coût unitaire du travail est défini comme le coût salarial nécessaire à la production d’une unité de valeur ajoutée, c’est-à-dire de la part de la production d’un secteur d’activité réalisée en Belgique. Des travaux précédents du Bureau fédéral du Plan ont montré que cette évolution influence non seulement les performances du pays en termes de commerce extérieur et donc le solde de la balance courante, mais influence aussi la place relative de l’économie belge dans le marché européen que ce soit en termes de valeur ajoutée ou de production.


2009

  • Directive “Services” ( 15/12/2009 )

    Directive “Services”

    La Banque nationale de Belgique (BNB) et le Bureau fédéral du Plan (BFP) publient une étude sur les effets potentiels de la transposition de la directive européenne “Services” sur l’économie belge. Cette étude comporte à la fois une évaluation de l’impact de la directive sur le plan macroéconomique et une analyse réalisée au niveau des secteurs tombant sous son champ d’application. Les plus importants d’entre eux sont la construction, le commerce de gros et de détail et les services aux entreprises.


  • Compétitivité de la Belgique : analyse et défis ( 17/11/2009 )

    Compétitivité de la Belgique : analyse et défis

    Le Bureau fédéral du Plan organise, le 17 novembre 2009, un après-midi de réflexion sur le thème « compétitivité de la Belgique : analyse et défis » s’appuyant sur des analyses de la Commission européenne, de la Banque Nationale de Belgique (BNB), du Conseil Central de l’Economie (CCE) et sur ses propres travaux.


  • Salaires et emploi par niveau de formation et catégorie professionnelle en Belgique ( 12/02/2009 )

    Salaires et emploi par niveau de formation et catégorie professionnelle en Belgique

    Certains économistes soulignent que certaines tâches effectuées par des travailleurs très qualifiés peuvent être sous-traitées assez facilement à l’étranger. Il s’agit de tâches qui font largement appel aux technologies de l’information et de la communication (TIC), tout en nécessitant peu de contacts personnels. De ce fait, des informaticiens, des experts-comptables, des radiologues et d’autres professions avec un niveau de formation relativement élevé subiraient plus la concurrence des pays à bas salaires que, par exemple, le personnel “horeca”, le personnel d’entretien, les agents de sécurité et d’autres professions prestataires de services personnels, ne nécessitant pas de diplôme de haut niveau.

    Dans cette perspective, le lien entre le niveau de formation et l’évolution des salaires et de l’emploi devient plus complexe. Le Bureau fédéral du Plan a réalisé une étude afin de déterminer dans quelle mesure le niveau de formation et la catégorie professionnelle des travailleurs peuvent expliquer l’évolution des salaires et les chances de trouver un emploi.


2007

  • Croissance et productivité en Belgique ( 16/03/2007 )

    Croissance et productivité en Belgique

    Le Bureau fédéral du Plan présente une analyse de la croissance économique et de la productivité en Belgique en utilisant pour la première fois la base de données créée dans le cadre du projet EUKLEMS. Le but de ce projet international, financé par le 6ème Programme Cadre de la Commission européenne, est de développer des mesures de la productivité à un niveau sectoriel fin et sur une longue période pour tous les Etats membres de l’Union européenne. Ces mesures permettent de mieux cerner les déterminants de la croissance et de la productivité et constituent une première, tant d’un point de vue belge qu’européen.


2006

  • Incitants fiscaux pour la recherche et le développement en Belgique : analyse du Bureau fédéral du Plan ( 30/11/2006 )

    Incitants fiscaux pour la recherche et le développement en Belgique : analyse du Bureau fédéral du Plan

    La Belgique s’est fixée pour objectif de consacrer 3% de son PIB à la recherche et au développement (R&D). Etant donné que les entreprises jouent un rôle clé dans ce domaine, les autorités compétentes mènent une politique active en faveur de la R&D dont les subventions directes et les mesures fiscales, éventuellement en combinaison, en sont des composantes essentielles. Depuis un certain nombre d’années, la Belgique, à l’instar d’autres pays européens, met de plus en plus l’accent sur les incitants fiscaux en faveur de la R&D. Cependant, des différences importantes existent entre pays tant sur le plan de la forme que de l’ampleur des incitants fiscaux. Le Bureau fédéral du Plan a étudié dans quelle mesure les incitants fiscaux en faveur de la R&D sont utilisés en Belgique.


  • Charges administratives et participations publiques : l’évaluation du Bureau fédéral du Plan ( 27/04/2006 )

    Charges administratives et participations publiques : l’évaluation du Bureau fédéral du Plan

    Au cours des dernières années, les pouvoirs publics ont clairement cherché à améliorer l’efficacité de leurs interventions dans la vie économique. C’est dans ce contexte que le Bureau fédéral du Plan s’est intéressé à deux aspects de cette intervention des pouvoirs publics : d’une part, la prise de participation dans les entreprises du secteur marchand, et, d’autre part, les charges administratives qui accompagnent l’intervention publique.


  • La réforme des industries de réseau: expériences européennes et belges ( 07/04/2006 )

    La réforme des industries de réseau: expériences européennes et belges

    En juin 2005, le Bureau fédéral du Plan organisait, en collaboration avec le Conseil central de l’économie et le Comité économique et social européen, un colloque de deux jours consacré à la réforme des industries de réseau en Europe et en Belgique. Ce colloque a donné la parole à des chercheurs, à des décideurs, à des représentants du politique et des administrations ainsi qu’aux partenaires sociaux. Aujourd’hui, les trois institutions publient conjointement le livre « Reforming network industries : experiences in Europe and Belgium », qui reprend les actes du colloque mais aussi les études, analyses, commentaires et points de vue présentés lors de ces deux journées.


2005

2003

  • Une enquête pour mesurer l'impact des TIC dans les entreprises belges ( 23/06/2003 )

    Une enquête pour mesurer l'impact des TIC dans les entreprises belges

    Le Bureau fédéral du Plan examine les effets qu'ont les technologies de l'information et de la communication (TIC) sur les entreprises. Cet impact a pu être évalué grâce à des études de cas portant sur les modes de diffusion des TIC dans le processus de production des entreprises, et leur contribution aux performances de ces entreprises. Cette étude fait l'objet d'une publication.


  • Industries de réseaux et ouverture du marché ( 04/02/2003 )

    Industries de réseaux et ouverture du marché

    Le Bureau fédéral du Plan (BfP) annonce la publication de l'ouvrage Un pas vers un développement durable? Rapport fédéral sur le développement durable 2002. Il a été réalisé dans le cadre de la loi du 5 mai 1997 relative à la coordination de la politique fédérale de développement durable.



Please do not visit, its a trap for bots