Page Title

Publications

Dans un souci de transparence et d’information, le BFP publie régulièrement les méthodes et résultats de ses travaux. Les publications sont organisées en séries, entre autres, les perspectives, les working papers et planning papers. Certains rapports peuvent également être consultés ici, de même que les bulletins du Short Term Update publiés jusqu’en 2015. Une recherche par thématique, type de publication, auteur et année vous est proposée.

Exportations, hétérogénéité des entreprises et emploi en Belgique : une analyse entrées-sorties [WP 11-19]

Dans cette étude, l’emploi lié directement et indirectement aux exportations est estimé sur base d’un tableau entrées-sorties hétérogène en termes d’exportations. Dans ce tableau, les branches de la manufacture sont désagrégées selon l’intensité d’exportation des entreprises pour tenir compte de différences dans leurs processus de production. Les résultats montrent que 1,32 million d’emplois en Belgique étaient liés aux exportations en 2010, soit 29,5 % de l’emploi total

Pour estimer l’emploi lié aux exportations, il convient de tenir compte non seulement des emplois dans les entreprises exportatrices mais aussi de l’emploi chez leurs fournisseurs. Une telle estimation peut se faire sur base de tableaux entrées-sorties combinés avec des données d’emploi. Dans ces tableaux, les branches d’activité regroupent les entreprises selon le type de biens et services qu’elles produisent et l’homogénéité technologique des entreprises au sein de ces branches est considérée comme donnée. Or, de nombreuses études ont montré qu’il existe d’importantes différences entre entreprises exportatrices et non exportatrices au sein d’une même branche, notamment en termes de productivité et de recours à des inputs importés. Les estimations de l’emploi lié aux exportations risquent, par conséquent, d’être biaisées si on ne tient pas compte de cette hétérogénéité.

Afin de remédier à ce problème, cette étude présente pour la Belgique un tableau entrées-sorties et des données sur l’emploi hétérogènes en termes d’exportations. Les entreprises de la manufacture y sont distinguées selon leur intensité d’exportation (entreprises hautement exportatrices/entreprises peu ou pas exportatrices). Ces données permettent (i) de confirmer qu’au sein des branches, le processus de production des entreprises exportatrices diffère de celui des  autres entreprises, et (ii) d’améliorer l’estimation de l’emploi lié aux exportations. D’après nos calculs, 1,32 million d’emplois en Belgique sont liés aux exportations en 2010 ce qui représente 29,5% de l’emploi total.

  Données à consulter

None

  PDF & Download

  Auteurs

,
 
A : Auteur, C : Contributeur

Date(s)

  Type de publication

Planning & Working Papers

Please do not visit, its a trap for bots